< Techniques de gestion organisation

Le zéro panne par la topomaintenance - la TPM à la française

Le zéro panne par la topomaintenance - La TPM à la française

Claude Barbier -

Robert Dapère -

Claude Huber

Vous souhaitez améliorer considérablement la productivité de vos équipements sans investir : ce livre est pour vous. Il vous propose un ensemble de méthodes pratiques qui vous permettront de le faire, tout en impliquant la majeure partie de votre personnel. Adaptation, aux spécificités du tissu industriel français, du concept TPM (Total Productive Maintenance) né au Japon, la Topomaintenance s'inscrit dans une démarche de Qualité Totale. En effet, elle conduit à l'amélioration de la productivité des équipements par la réduction des dysfonctionnements.

Dans toute unité industrielle ou du secteur tertiaire, la Topomaintenance permet de découvrir des perspectives importantes de productivité et surtout de les atteindre. Ecrit par des hommes de terrain, ce guide opérationnel fournit informations, outils et techniques qui faciliteront la mise en œuvre et le succès d'un plan Topomaintenance, aussi bien techniquement que sur le plan des ressources humaines.

Extrêmement efficace, la Topomaintenance est une démarche nouvelle qui va révolutionner votre approche de la production.

Caractéristiques

Auteur: Claude Barbier - Robert Dapère - Claude Huber

Rubrique: Techniques de gestion organisation

17 x 25 cm, Br.
184 pages
39.80 € TTC

ISBN: 2840010291

Partagez sur :

Boutique en ligne :

Indisponible

39.80 €

Disponible en version numérique :

Chez ces vendeurs

Table des matières

Préface
Avant-propos

Première partie : LA TOPOMAINTENANCE ET LE ZÉRO-PANNE


Qu'est-ce que la topomaintenance ?




Définition




Les principes
La méthode et ses outils



- Champ d'application de la Topomaintenance
- Comment la Topomaintenance s'appuie-t-elle sur les principes de la Qualité Totale ?
- Passer de la gestion à la suppression des dysfonctionnements


Quelques éléments de la théorie des variations




Tout procédé ou résultat d'un procédé est variable
Les cinq familles de causes de variation
Les causes ordinaires de variation
Les causes spéciales de variation
Correction ponctuelle et déstabilisation
Stabilisation et innovation



- L'application à la Topomaintenance de la théorie des variations




La variabilité est omniprésente dans nos équipements
La somme des améliorations permanentes est supérieure à l'amélioration occasionnelle



L'intérêt de la topomaintenance




Les enjeux




Les enjeux sur les machines
Les enjeux monétaires
Les enjeux sur la main-d'œuvre
Les enjeux sur les méthodes
Les enjeux sur le milieu
Les enjeux sur les matières



- Vers le zéro-panne


Les résultats de la Topomaintenance




Vous aurez besoin de continuité
Après une courte période de dégradation
...vous gagnerez le quart du gisement tous les ans !



Deuxième partie : COMMENT FAIRE


Les 10 étapes pour mettre en œuvre la Topomaintenance




1. Créer l'équipe de pilotage
2. Former l'équipe de pilotage et communiquer les principes et les objectifs
3. Choisir, délimiter et attribuer les équipements
4. Faire l'état des lieux en commun
5. Remettre à l'état souhaité négocié
6. Établir des standards écrits d'inspection, de lubrification et de nettoyage
7. Former les opérateurs au fonctionnement de leur outil
8. Formaliser et mettre en place le suivi et les actions correctrices
9. Remettre un label Topomaintenance
10. Poursuivre les améliorations en reprenant la démarche au point 3



Ce que font les opérateurs : Les 5 S ou les 5 secrets de la Topomaintenance




Premier secret : éliminer
- Deuxième secret : ranger
- Troisième secret : nettoyer
- Quatrième secret : supprimer les sources de salissure
- Cinquième secret : formaliser
- Les limites des 5 S
- Les autres S



Mesurer les résultats




Un outil : le rendement global




Définition du rendement global
Calcul, du rendement global
Points de repère sur le rendement global
Comment évaluer votre progression probable



- Les indicateurs de substitution




La disponibilité
Le nombre d'interventions
Les coûts d'entretien



- La mesure et la reconnaissance de l'implication de chacun




Les opérateurs
L'encadrement
La Direction



- Comment maintenir la motivation à la Topomaintenance




La communication
Les récompenses



Trosième partie : DEUX EXEMPLES VÉCUS DE TOPOMAINTENANCE


La Topomaintenance dans les petites et moyennes industries : Estamfor




Le pari d'Estamfor
- L'équipement pilote : la ligne de bielles 3 150 kg-m
- Le démarrage de l'action
- Les premiers résultats
- La labellisation et la poursuite de l'action



La Topomaintenance dans les grandes entreprises : Sollac à Fos-sur-mer




Un livre providentiel
- Le comité de lecture
- La création du Comité de pilotage
- La formation de l'encadrement
- La première convention Topomaintenance
- Les premiers labels
- Les autres formes de reconnaissance des acteurs
- L'extension à la totalité des équipements
- La Topomaintenance vue par les acteurs de Fos



Quatrième partie : LES HOMMES ET LEUR COMPORTEMENT


La formation de votre personnel



Quel contenu lui donner




La boulonnerie
Les systèmes de transmission
La lubrification à la graisse
La lubrification à l'huile
Les fins de course
Les réseaux d'air comprimé
Les pompes
La mesure des vibrations



- La formation terminée, comment passer à la pratique
- Quels supports de formalisation


La Topomaintenance mais vous en faites tous les jours !




La prévention active
Vers la suppression des « dépanneurs » ?



Alibis et pièges



Les alibis


Chez vous cela ne peut pas marcher
C'est encore un truc japonais qui n'est pas adapté à la mentalité française
Vous avez déjà essayé et ça n'a pas marché
La Topomaintenance, vous en faites depuis 20 ans
Vous êtes en restructuration, ce n'est pas le moment
Vous fermez une partie de vos ateliers
Vos machines sont trop vieilles
Vos machines sont trop neuves
Vos outils marchent en discontinu et le rendement global n'a aucun sens
Vos collaborateurs ne sont pas mûrs

- Les pièges




Aller trop vite
S'enliser
Se tromper d'objectif
Tout vouloir faire en même temps
Faire gérer la Topomaintenance par le Service entretien
Mal choisir le premier outil
« Vedettariser » l'équipe de la première machine labellisée
Ne pas récompenser du tout
Oublier la Topomaintenance après le coup d'envoi



La Topomaintenane et l'évolution des fonctions




La Topomaintenance dans la continuité de la logique de progrès
- La prise de conscience
- L'inspection active


La prévention




La thermographie, l'analyse de vibrations et l'analyse d'huile



- L'optimisation




Le coût sur la durée de vie
Le plan d'expériences
Le Quality Function Deployment



- La contribution de chaque phase au zéro-panne
- Les systèmes experts
- L'évolution des services de maintenance



Conclusion

Annexes




L'extension de la Topomaintenance au tertiaire industriel et aux services




Des idées pour transposer
Un exemple d'application : la chaîne Novotel
D'autres exemples



Rendement global : le cas Bernay




Énoncé de l'exercice
Solution
Calcul de R1
Calcul de R2
Calcul de R3
Calcul du rendement global
Niveau de rendement global permettant de passer une production supplémentaire de 1 000 systèmes
- Mesures immédiates à prendre
- Estimation globale du nouveau chiffre d'affaires
- Formulaire d'audit Topomaintenance

Présentation en salle
Visite sur le terrain

- Exemple d'utilisation de matrice QFD

Lire la suite

La presse en parle

Il n'y a pas encore d'article de presse référencé pour cet ouvrage...