< Finances

Financer les PME autrement - le capital-investissement, des fonds propres pour les entrepreneurs

Financer les PME autrement - Le capital-investissement, des fonds propres pour les entrepreneurs

Alain Borderie

Les entreprises françaises, et particulièrement les PME, se heurtent fréquemment à une difficulté récurrente : l'étroitesse du marché boursier hexagonal et la pénurie de capitaux à long terme freinent leur croissance. Dans ce contexte, pour augmenter ses fonds propres sans perdre le contrôle de sa société, le recours au capital-investissement est souvent une solution optimale. C'est ce que montre ce livre en analysant, à travers l'histoire de SIPAREX, pionnier français du domaine, l'évolution du financement des entreprises depuis 20 ans. Solidement implanté aux Etats-Unis, sous le nom de « venture capital », le capital-risque a fait la preuve de son efficacité dans la plupart des pays d'économie libérale. Il connaît également un intérêt croissant en France où les sociétés souvent surendettées peuvent désormais acquérir grâce à lui indépendance financière et liberté de prendre des risques !

Les avis des plus grands spécialistes de l'économie complètent dans ce livre les témoignages de nombreux patrons français. Ils contribuent à la richesse de cet ouvrage qui étonne par la diversité de ses approches du sujet.

Informer sur des méthodes de plus en plus sophistiquées et ouvrir de nouvelles perspectives pour le financement des entreprises, tel est le premier objectif de ce livre. Conçu comme un outil de réflexion pour tous les décideurs et leurs conseillers, il les aidera à trouver des solutions originales à leurs problèmes de fonds propres.

Caractéristiques

Auteur: Alain Borderie

Rubrique: Finances

17 x 25 cm, Br.
224 pages
25.00 € TTC

ISBN: 2840011638

Partagez sur :

Boutique en ligne :

Indisponible

25.00 €

Table des matières

Avertissement au lecteur
Préface de Raymond Barre
Introduction - Réinventer le capitalisme

Première partie : L'ÉMERGENCE D'UN NOUVEL OUTIL DE FINANCEMENT

Chapitre I : Le « tout endettement », un financement facile des entreprises durant les « 30 glorieuses »

L'État plutôt que le marché
La concentration des entreprises, nouveau credo des élites
La PME, cette inconnue
Des petites et moyennes entreprises méprisées
Un secteur bancaire à l'écart du risque
Un marché financier atone
L'inflation comme moyen de financement sans risque
Le choc de la crise : vers de nouveaux équilibres
Les années 1970 et le retour de la PMI

Chapitre II : Du « tout endettement » au capital-risque, genèse d'un projet lyonnais

Les États-Unis terre d'accueil du capital-risque dès 1945
L'acclimatation difficile du capital-risque en Europe
Le capital-risque en France dans les années 1970 : un système-étatique
L'énergie lyonnaise
Mettre sur pieds une société de participations : le choix des hommes
Siparex sur les fonts baptismaux

Chapitre III : Un pionnier de l'investissement en fonds propres : Siparex, 1978-1983

Une approche entrepreneuriale dès l'origine
Atteindre le capital critique
La recherche d'instruments financiers originaux, à l'origine d'une nouvelle génération de titres
Maîtriser le risque, l'apprentissage d'un métier
Les premières sorties de participations : 1983

Deuxième partie : UNE SOURCE DE FINANCEMENT À L'ÉPREUVE DES FAITS

Chapitre 1 : Des PME entre gestion financière traditionnelle et ouverture du capital

Deux plans gouvernementaux en faveur des PME
Ouvrir le capital : le seuil des fonds propres
Une radiographie des PME/PMI dans les années soixante-dix
Les plans gouvernementaux en faveur des PME, une approche typiquement française
Une nouvelle race de chefs d'entreprises émerge au milieu des années quatre-vingt
La comparaison franco-allemande, un retour à l'équilibre
La réponse des investisseurs à de nouveaux besoins

Chapitre II : La création d'un réseau : Siparex, 1984-1990

La montée en force d'un style d'entreprise original
La mise en place d'un véritable groupe financier
La naissance d'une constellation internationale
L'appui permanent d'un actionnariat élargi et internationalisé
La « Commandite Siparex », une formule juridique réhabilitée
Vers une ingénierie de haut de bilan
Siparex prête pour l'introduction en Bourse : 1990

Troisième partie : LES FONDS PROPRES, UN IMPÉRATIF

Chapitre I : Les nouveaux besoins financiers des PME

Une nouvelle vague de plans gouvernementaux à l'aube des années quatre-vingt-dix
La corrélation taille de l'entreprise/marchés à l'exportation
Le parcours d'obstacles de la transmission d'entreprise
L'enjeu des fonds propres

Chapitre II : La conjugaison de la proximité et du développement international : Siparex, 1991-1996

Le pari de l'introduction en Bourse
Le groupe Siparex, une équipe renforcée
L'optimisation de la division du risque : le partage des opérations entre sociétés et fonds d'investissement
Un élargissement maîtrisé des activités vers l'aval
Devenir le leader national sur son marché
L'exigence de la profitabilité

Chapitre III : Un actionnariat élargi et consolidé : Siparex, 1997-1998

Un actionnariat consolidé et récompensé après l'assaut des « raiders »
Dupliquer des outils d'investissements qui ont fait leurs preuves
Des performances en nette augmentation

Conclusion : PME et capital-investissement, les nouveaux enjeux

Les nouveaux acteurs du capital-investissement en France
Quel capitalisme pour les PME-PMI en France demain ?
Siparex, un « produit financier culturel ».
Neuf questions à Dominique Nouvellet

Postface de François Michelin
Remerciements

Annexes

Le capital-risque, nouvelle chance du capitalisme
Qui fait Siparex ?
Les participations de Siparex
L'équipe fondatrice : trois parcours de financiers
Les membres des conseils des sociétés du groupe Siparex
Les collaborateurs de Siparex : une équipe expérimentée
Le Club Siparex : un réseau efficace
Lyon et sa région : vingt siècles de capitalisme
Sources et bibliographies

Index

Lire la suite

La presse en parle

Il n'y a pas encore d'article de presse référencé pour cet ouvrage...