< Stratégie

La pérennité des entreprises : l'expérience des entreprises centenaires au service de celles qui veulent le devenir

La pérennité des entreprises : l'expérience des entreprises centenaires au service de celles qui veulent le devenir

Arie de Geus

À long terme, la plupart des entreprises ne survivent pas aux bouleversements qu'imposent le changement et la concurrence. Pourtant, il existe quelques sociétés qui ont résisté à l'épreuve du temps sur plusieurs siècles. Que peuvent-elles nous apprendre ?

Dans ce livre, Arie de Geus s'attache à isoler les caractéristiques déterminantes de la longévité des entreprises et dévoile les clés d'une gestion destinée à assurer une vie organisationnelle longue et prospère. Il fait pour cela une distinction nette entre les « entreprises vivantes », dont l'objectif est de réaliser leur potentiel et de continuer d'exister en tant que communauté, et les « entreprises économiques » qui font des affaires dans le seul but de produire de la richesse au bénéfice d'un groupe restreint d'initiés. Il montre clairement que la gestion de l'entreprise vivante est guidée par un souci de pérennité à long terme, alors que l'entreprise économique ne l'est que par un principe de profitabilité à court terme.

En puisant dans son expérience de près de quarante ans de vie professionnelle dans le groupe Royal Dutch/Shell, où il fut l'un des pionniers de la technique fameuse de planification par la scénarisation, Arie de Geus, à qui l'on doit déjà le concept d'entreprise apprenante, décrit comment il en vint à étudier puis comprendre les caractéristiques spécifiques aux entreprises « vivantes ». Ces entreprises de grande longévité partagent quatre traits communs essentiels :

sensibles à leur environnement, elles ont les capacités d'apprendre et de s'adapter ;
elles ont une forte identité et inspirent un fort sentiment d'appartenance ;
tolérantes, elles sont ouvertes aux expériences et aux idées non conventionnelles ;
conservatrices sur le plan financier, elles savent préserver leurs ressources et assouplir leur organisation pour favoriser leur évolution.

Ce livre n'est pas seulement important pour les cadres et les dirigeants, mais aussi pour tous ceux qui cherchent à mieux comprendre et mieux s'adapter à un environnement professionnel en plein bouleversement. Seuls ceux qui auront parfaitement compris les mécanismes de fonctionnement de l'entreprise vivante seront à même d'assurer leur avenir.

Caractéristiques

Auteur: Arie de Geus

Rubrique: Stratégie

16 x 24 cm, Br.
352 pages
28.50 € TTC

ISBN: 284001128x

Partagez sur :

Boutique en ligne :

Indisponible

28.50 €

Disponible en version numérique :

Chez ces vendeurs

Table des matières

Prologue - La durée de vie des entreprises



Certaines entreprises vivent des centaines d'années
Les caractéristiques des entreprises de grande longévité
La vraie nature des entreprises

Première partie : APPRENDRE - L'ENTREPRISE QUI APPREND ET QUI S'ADAPTE À SON ENVIRONNEMENT AUGMENTE SON ESPÉRANCE DE VIE

Chapitre 1. Du capitalisme à la société du savoir



La mesure économique du succès et la notion d'apprentissage
La réussite fondée sur l'apprentissage

Chapitre 2. « La mémoire du futur » : faire l'expérience du futur



Être sensible à l'environnement pour anticiper le futur
Évoluer pour s'adapter au monde extérieur
Cinq raisons pour expliquer l'aveuglement des entreprises

Chapitre 3. Les outils de l'anticipation



L'impossibilité de prédire l'avenir ou l'impossibilité d'agir en fonction des prédictions ?
La planification et l'illusion de la certitude
L'expérience de Shell dans l'élaboration de scénarios
La passerelle entre scénario et action

Chapitre 4. Toute prise de décisions est un apprentissage



La réalité de la prise de décisions
L'apprentissage par accommodation
Les insuffisances de l'apprentissage traditionnel
Apprendre à jouer, jouer à apprendre
Construire le « jeu de Lego » du dirigeant
Les limites de l'informatique dans la technique des scénarios
Les entreprises devraient être un terrain de jeu permanent

Seconde partie : ÊTRE - L'ENTREPRISE « VIVANTE » SE FORGE UNE PERSONNALITÉ


Chapitre 5. Seuls les êtres vivants apprennent



La persona d'un être vivant
L'échelle des personæ
Le concept d' « introception »
Les dissonances entre persona et environnement
La question de l'appartenance

Chapitre 6. Rentabilité ou longévité : a-t-on le choix ?



Entreprise « fleuve » ou entreprise « mare »
Qui fait réellement partie de l'entreprise ?
Des valeurs communes
Les critères de recrutement
Le développement des individus
La confiance et le contrat
Les partenaires extérieurs
Les règles gouvernant les départs
Quand l'entreprise « fleuve » se ravise

Troisième partie : PARTAGER - L'ENTREPRISE NE MOURRA PAS TANT QU'ELLE RESTE À L'ÉCOUTE DU MONDE EXTÉRIEUR ET DE SON MONDE INTÉRIEUR


Chapitre 7. Les vertus de la vie en groupe



« Les oiseaux grégaires apprennent plus vite que les autres »
La mésange et la bouteille de lait
L'agrégation dans les organisations humaines
La mobilité
La diffusion sociale
L'innovation et le dilemme de l'autonomie

Chapitre 8. La tolérance



Décentralisation et tolérance
La parabole de la pomme de terre chilienne
Tolérance et écologie de l'entreprise
L'équilibre entre autonomie et contrôle
La gestion de la tolérance

Chapitre 9. Le système immunitaire de l'entreprise



Fusions et acquisitions
Les parasites
La symbiose

Quatrième partie : ÉVOLUER - L'ENTREPRISE NE MOURRA PAS SI SES STRUCTURES LUI PERMETTENT DE CHANGER


Chapitre 10. Agir financièrement avec prudence



L'argent comme régulateur de l'évolution
L'argent comme critère de succès
L'argent comme expression de la réalité de l'entreprise
Vers de nouvelles formes de gestion
Pourquoi ne pas laisser mourir les entreprises ?
Le prix de la mort d'une entreprise

Chapitre 11. Limiter la concentration des pouvoirs



Les attraits de la hiérarchie
Une éthique de répartition des pouvoirs
Les conséquences de la diffusion du pouvoir
Empêcher la remontée des problèmes
L'entreprise vivante a besoin d'un nouveau mode de « gouvernement »

Épilogue - L'entreprise de demain

Lire la suite

La presse en parle

Il n'y a pas encore d'article de presse référencé pour cet ouvrage...