Investir dans les biotechsInvestir dans les biotechs

Investir dans les biotechs

24,50 €

ISBN : 9782840018452

Pourquoi investir dans les biotechs ?
Parce que tous les facteurs sont au vert pour une envolée boursière :
• Les besoins médicaux sont en perpétuelle évolution, la population vieillit et les avancées scientifiques opérationnelles sont constantes.
• Les instituts de recherches se transforment en pépinières de start-up qui entrent en bourse.
• Les fonds américains investissent dans ce domaine et font monter les cours.

Ce livre est le premier ouvrage français sur ce sujet. Il explique comment et pourquoi faire des investissements boursiers plus raisonnés dans le domaine des biotechs et des medtechs.

Cette large enquête menée par un journaliste spécialiste des marchés financiers qui travaille sur le secteur des biotechs depuis plusieurs années est une mine d’informations pour les investisseurs particuliers comme pour les professionnels de la finance.

Caractéristiques

Auteur: Pierre-louis Germain (préface de Robert Monteux)

Rubrique: Bourse

15,5cm x 23xm
230 pages
24.80 € TTC

ISBN: 9782840018452

Table des matières

INTROUDCTION
Genentech, un modèle de biotech
Etats-Unis – Europe : l’histoire d’un gros retard
Les biotechs… mais de quoi parle-t-on ?
Un présent plein d’avenir
La France aux avant-postes de la biotech européenne

CHAPITRE 1 : LA SANTE, UN INEPUISABLE GISEMENT DE CROISSANCE
La ruée vers l’or gris
Des riches mieux soignés
La sécu pour tous ?
Des marchés émergents aigres-doux
Au nord, un climat austère
Le nerf de la guerre : le prix des médicaments
Sovaldi, une révolution chèrement payée
Courants porteurs et grands équilibres macro
Les champs thérapeutiques les plus fertiles
Big pharmas et capital-risque, de l’amont à l’aval

CHAPITRE 2 : QUAND LA RECHERCHE MEDICALE RIME AVEC L’ESPRIT D’ENTREPRISE
Le maillon fort de l’innovation
Les médicaments ne tombent pas du ciel
La fin du « business as usual » pour les big pharma
Les raisons de l’inflation
Les biotechs font-elles mieux ?
Panne chez les big pharmas, vigueur chez les biotechs
Les big pharmas à l’assaut des biotechs
Biotech et big pharma : le partenariat gagnant-gagnant ?

CHAPITRE 3 : LA FRANCE, UN ECOSYSTEME BOUILLONNANT POUR LES BIOTECHS
Les premières biotechs françaises
L’impulsion décisive de la recherche publique
Les medtechs, mille cas à part
De l’idée à la start-up
La loi au secours de l’innovation
Les VC (venture-capital), aventuriers du capitalisme
La manne du crédit-impôt-recherche
L’Etat, capital-risqueur
Le soutien tiède des grands industriels français
Paradis en chantier

CHAPITRE 4 : LES BIOTECHS ET LA BOURSE, UNE INEVITABLE RENCONTRE
La bourse, passage de relai entre investisseurs
Les années noires
La France, terre d’émigration
L’American Biotech Dream
La résurrection du compartiment biotech à Paris
Les trois clés du miracle
1) Des financiers plus « intelligents »
2) « Too smart to fail ? » L’Etat au secours des biotechs
3) le débarquement américain
Le risque a la cote
La France, destination favorite des investisseurs
L’américanisation du marché français des biotechs
Le péril de l’exil

CHAPITRE 5 : LES PARTICULIERS, UN MAILLON ESSENTIEL AU FINANCEMENT DES BIOTECHS EN FRANCE
TEPA : investissez, l’Etat vous offre la prime de risque
Des business angels qui tombent du ciel
FCPI : le capital-risque pour tous
Le (petit) carré VIP
Petits porteurs aux grandes ambitions
Les petits porteurs, combien de divisions ?
Les biotechs : nouveau terrain de jeu des boursicoteurs
Qui sont les particuliers qui investissent dans les biotechs ?

CHAPITRE 6 : COMMENT VALORISE-T-ON UNE BIOTECH ?
Les DCF : une valeur universelle
Beaucoup d’inconnus dans l’équation
Mesurer l’incertitude
Les méthodes alternatives
La valorisation des biotechs par les industriels
La valorisation des biotechs par le capital-risque
La méthode du pauvre

CHAPITRE 7 : DECODER L’ADN DES BIOTECHS
La science : au cœur du générateur
1ère catégorie : les sociétés « monoLivre »
2ème catégorie : Les biotechs matures
3ème catégorie : les améliorateurs de médicaments existants
4ème catégorie : les modèles hybrides
Hors catégorie : le diagnostic in vitro...
Un cas à part, les medtechs
Des sous
Augmentation de capital : le refinancement perpétuel
L’augmentation de capital avec maintien du DPS
Les placements privés
Les lignes de financement en fond propres (equity line)
Dirigeants, chercheurs, administrateurs, actionnaires : les hommes au cœur de l’aventure
Le scientifique
Le serial-entrepreneur
Le « one-man show »
Le financier
Le chef de Livre
Le développeur
Qui sont les actionnaires existants ?
Les actionnaires industriels
Les investisseurs financiers
Le conseil d’administration

CHAPITRE 8 : CONSEILS BOURSIERS APPLIQUES AUX BIOTECHS
Les biotechs, le goût du risque
Identifier les catalyseurs et décrypter la communication
L’actualité clinique et règlementaire
L’actualité sectorielle
L’actualité industrielle
Catalyseur et spéculation
Participer à une introduction en bourse
Comment travaillent les analystes ?
Attention aux mouvements de foules
Attention aux dossiers médiatiques

CHAPITRE 9 : INVESTISSEZ ACCOMPAGNE ! LES SOLUTIONS DE GESTION COLLECTIVE POUR LES BIOTECHS
Quand le crowdequity se convertit à la biotech
Laisser faire les pros : investir dans un fonds
Suivre les indices… mais lesquels ?

CHAPITRE 10 : INVESTIR DANS LES BIOTECHS, EST-CE ETHIQUE ?
« Affectio societatis » ou philanthropia ?
Honneur au ROI (Return On Investment)
America first
Le dividende n’est pas tabou
Des cours de bourse et des hommes

CONCLUSION
Spéculation des spéculations, tout est spéculation
Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel
Un village qui résiste encore et toujours ?
Mirage ? Ne tombez pas dans le panneau !
La France a tout pour réussir dans les biotechs
Que manque-t-il ?

La presse en parle
"Le vade-mecum d'un journaliste financier « Investir dans les biotechs », ouvrage rédigé par Pierre-Louis Germain, journaliste financier au « Revenu», est une première enquête sur un secteur en plein essor. Les biotechs comprennent l'innovation dans le domaine de la biotechnologie, la chimie pharmaceutique, la physique ainsi que la mécanique. Ce livre présente également la percée des medtechs (innovation dans les dispositifs médicaux et les outils chirurgicaux). À destination des épargnants et actionnaires qui souhaitent se lancer dans l'aventure boursière, l'ouvrage retrace l'épopée de certaines start-ups comme Genentech, devenue un géant dans ce secteur aux États-Unis. Le nombre de start-ups françaises cotées en bourse a grimpé rapidement (de 10 en 2010 à 54 en 2015). Le livre cite des exemples concrets de réussites (Carmat, Innate Pharma, Bene Therapeutics). Il donne les clés et repères indispensables aux investisseurs afin de les guider au mieux sur ce nouveau marché." Le Quotidien Du Médecin - 07/03/2016 "Les biotechs ont conquis la Bourse de Paris ces cinq dernières années avec 47 introductions en bourse et une capitalisation multipliée par dix. Elles sont aujourd'hui les valeurs favorites des boursicoteurs ! Dans son ouvrage, "Investir dans les biotechs" (éditions Maxima), M. Pierre-Louis GERMAIN, chef de rubrique, spécialiste biotechs et medtechs, au journal "Le Revenu", explique comment la France est devenue un paradis pour les start-ups d'innovation médicale, grâce à la qualité de la recherche tricolore mais aussi aux niches fiscales, aux subventions publiques et au dynamisme du marché boursier. Il donne également d'indispensables conseils aux épargnants, de plus en plus nombreux, qui veulent investir dans ce secteur." La Correspondance économique - 09/03/2016 "En pleine forme ! Tous les facteurs sont au vert pour une envolée boursière des biotechs : les besoins médicaux sont partout en rapide évolution, la population vieillit et les avancées scientifiques opérationnelles sont constantes, les instituts de recherche se transforment en pépinières de start-ups qui entrent en bourse, les fonds américains investissent dans ce domaine et font monter les cours. Guide d'investissement et enquête sur l'essor des biotechs et des medtechs françaises il s adresse aux épargnants et actionnaires qui veulent investir en bourse dans ce domaine, mais il intéressera également les professionnels de la communication de la finance et du droit qui