Repenser le managementRepenser le management

Repenser le management

26,50 €

ISBN : 9782840017769

Le numérique et la mondialisation entraînent de plus en plus vite les entreprises vers un horizon aux contours incertains. La montée en puissance de la société de l’information, catalysée par les outils numériques, a introduit une nouvelle forme de complexité qui aurait dû aiguiser la conscience managériale. Or, non seulement il n’en est rien mais le fossé se creuse entre un modèle de société hyper connectée et un mode de management à l’ancienne, figé dans une logique du « cause à effet » qui s’obstine à changer les éléments du système (personnes, fonctions, périmètres, organigramme...) plutôt que son mode de fonctionnement.

Au-delà de la question des outils, des méthodes et autres processus, c’est plus encore celle des barrières psychosociologiques qui doit être posée. Il s’agit d’apprendre à naviguer au-delà des cartes managériales du monde connu, une démarche dont l’auteur donne ici de nombreux exemples.

Dans ce contexte et à contre-courant de la pensée dominante, le propos de ce livre n'est pas d'expliquer comment changer les structures à travers d’illusoires« réorganisations », mais comment les faire mieux fonctionner pour réconcilier trois des dynamiques vitales de l'entreprise : celle qui Livre, celle qui vend et celle qui innove.

Pour y parvenir, l’auteur montre comment utiliser la « force du système » afin de solliciter les acteurs opérationnels, où qu’ils soient et quelle que soit leur fonction, et comment modifier les interactions des blocs constitutifs de l’entreprise afin de transformer l'organisation, privée ou publique, en « accélérateur de flux » constamment à la recherche de nouveaux équilibres.

Enfin, en expliquant comment dépouiller la relation hiérarchique de tous ses oripeaux (influence et autorité, négation de la complexité, appât de la récompense, etc.), l'auteur plaide en faveur d'une dynamique humaine différente et infiniment plus positive pour l’entreprise comme pour ses collaborateurs.

Caractéristiques

Auteur: Daniel Martin-Gelot

Rubrique: Management

16cm x 24cm
176 pages
26.50 € TTC

ISBN: 9782840017769

Table des matières

Avant-propos

Prologue
- Soyez créatif ! C’est un ordre
- Alors M. Martin, avez-vous saisi la situation ?

Introduction – Compter ses forces : le management organique
- Attiser l’énergie : flux et individus
- Canaliser l’énergie : leadership et coeur de métier
- Comprendre le « système » : le terrain
- Utiliser le système pour le transformer. .
- Symptômes, causes et résistances

1. La force du courant : accélérez les flux...
- Libérer les stocks….
- La croissance et rien d’autre
- Faire sauter les barrages des « castors »
- Développer d’abord, serrer les coûts après
- Sortir de l’uniformité !

2. La force des individus : cultivez le déséquilibre….
- L’illusion rousseauiste
- Lâcher les avatars et traiter avec l’humain véritable
- Influencer avant que les jeux ne soient faits
- Cultiver le déséquilibre
- L’illusion du management collectif

3. La force du leader : incarner l’entreprise
et produire des leaders
- Parler moins, incarner davantage
- Influencer en subliminal
- Se donner le temps nécessaire
- Accepter de challenger la vision
- Se garder de la co-dépendance !

4. La force du coeur de métier : l’ancrage et la boussole….
- Hors coeur de métier, point de salut
- Formaliser son coeur de métier
- Se méfier des diversifications en rupture
- Protéger le véhicule
- Les structures d’abord, les humains après

5. La force du terrain : mobilisez l’information à sa naissance….
- Lâcher la vérité pour se contenter du réel
- À la lumière du lampiste : comprendre le réel
- Débusquer les signaux faibles
- Laisser travailler les opérationnels
- Le management : mettre les mains dans le cambouis

6. La force du système : ne pas « surmanager »
- Manager aux frontières
- Redonner de la tension stratégique
- Porter tout sur le front
- Repérer les tendances
- Piloter par la « pénurie positive »


Conclusion – Avons-nous perdu l’envie de découvrir ?
- Et après ?
- Pourquoi faut-il plus de volonté aujourd’hui qu’hier ?
- Retrouver l’usage d’un sens qui s’est perdu…

Épilogue

La presse en parle
"La mondialisation et la montée en puissance de la société de l'information - catalysée par les outils numériques - ont introduit une nouvelle forme de complexité qui aurait dû aiguiser la conscience managériale. Or, non seulement il n'en est rien, mais le fossé se creuse entre un modèle de société hyper-connectée et un mode de management à l'ancienne. À contre-courant de la pensée dominante, le propos de cet ouvrage n'est pas d'expliquer comment changer les structures à travers d'illusoires « réorganisations », mais comment les faire mieux fonctionner pour réconcilier trois des dynamiques vitales de l'entreprise : celle qui Livre, celle qui vend, celle qui innove. Pour y parvenir, l'auteur (Président du cabinet de conseil Aerial) montre de quelle manière utiliser la « force du système » pour solliciter les acteurs opérationnels, où qu'ils soient et quelle que soit leur fonction et modifier les interactions des blocs constitutifs de l'entreprise. Celle-ci, privée ou publique, redevient alors un « accélérateur de flux », constamment à la recherche de nouveaux équilibres." Informations Entreprise - 01/09/2015 "L'auteur, conseil en organisation pour de grandes entreprises et des administrations, ne préconise pas une énième révolution organisationnelle, mais explique comment optimiser le fonctionnement managérial à partir de quelques règles : focalisation sur les flux plutôt que sur les stocks, réduction des inerties et des frottements, méfiance par rapport aux habitudes, à la stéréotypie, à la standardisation, repérage des signaux faibles. L'auteur dénonce un usage mécaniste de l'outil informatique comme des théories managériales. Aucun tableau de bord, aucune théorie ne dispenseront le manager de l'intelligence des situations qui fait la différence. D'une part parce que tout le monde aujourd'hui les utilise, de l'autre parce qu'il permet de se réfugier derrière des recettes et d'éviter le réel. Si l'information au double sens de la collecte de données et de la connaissance des théories est indispensable, elle ne peut dédouaner le manager de son obligation de créativité. Le management s'apparente non à la science exacte mais à l'art de la navigation par temps incertain." Entreprise Et Carrières - 24/08/2015 "Nouvelle voie Le numérique et la mondialisation entraînent de plus en plus vite les entreprises vers un horizon aux contours incertains. La montée en puissance de la société de l'information, catalysée par les outils numériques, a i