Du plaisir du jeu au jeu pathologiqueDu plaisir du jeu au jeu pathologique

Du plaisir du jeu au jeu pathologique

14,50 €

ISBN : 9782840016779

"Jouer pour le plaisir" peut évoluer, lorsque le joueur s'expose à de trop grands risques, vers l'addiction et devenir pathologique. En France, près de 70% des adultes ont déjà joué à un jeu de hasard et d'argent, et plus de 85% des familles ont accès à internet...
Destiné aux joueurs et à leur entourage, ce livre aborde en deux temps le jeu et ses risques : le jeu de hasard et d'argent avec sa forme pathologique, puis les jeux vidéos sur internet, en particulier chez l'adolescent.
En 100 questions, ce guide vous aidera à faire un point complet sur le jeu pathologique et ses traitements.
L'équipe d'auteurs, constituée de psychiatres, psychologues et sociologues, exerçant pour la plupart dans les centres de ISBN pour le traitement du jeu pathologique, mais aussi au sein d'associations de patients, partage ici son expertise clinique auprès du patient. Ainsi, les questions traitées sont-elles celles que posent les patients et leur entourage, et les réponses données s'efforcent d'être compréhensibles par tous.

Caractéristiques

Auteur: Dr Abdou Belkacem - Pr Michel Reynaud - Pr Jean-Luc Venisse

Rubrique: Santé - bien-être

14 cm x 23 cm
190 pages
14.50 € TTC

ISBN: 9782840016779

Table des matières

Préface

Que sais-je sur l'addiction aux jeux ?

Chapitre 1 - Mieux comprendre le jeu et ses enjeux
Chapitre 2 - Jeux de hasard et d'argent : mieux comprendre commet se manifeste le jeu pathologique
Chapitre 3 - Jeux de hasard et d'argent : mieux comprendre comment prendre en charge le jeu pathologique
Chapitre 4 - Internet : mieux comprendre l'usage problématique et sa prise en charge

Annexes
1. Histoire du jeu
2. Quelques éléments économiques
3. Les critères diagnostiques
4. Les modérateurs de jeux
5. Les procédures
6. Quelle est la différence entre psychiatre, psychanalyste, psychothérapeute, psychologue et neuropsychiatre ?

Qu'ai-je appris sur l'addiction aux jeux ?
Tests de dépistage
Lexique
Index

La presse en parle
"Au tirage ou au grattage, comment rester maître du jeu Par Véronique MARTINACHE PARIS, 13 mai 2011 (AFP) - Comment passe-t-on du plaisir de jouer à l'enfer de la dépendance au jeu ? Les meilleurs spécialistes répondent très concrètement à toutes les questions sur le jeu pathologique dans un livre présenté vendredi 13, jour de jackpot et de super-cagnotte. Pour le prix de quelques grilles de loto, "Du plaisir du jeu au jeu pathologique" donne les clés, en 100 questions-réponses, de la gestion de l'addiction au jeu, qu'il s'agisse de jeux d'argent et de hasard ou de jeux vidéo. Avec en prime un test de dépistage. "Le jeu est-il important pour l'être humain?", "Le jeu pathologique est-il une addiction très fréquente?", "Le joueur pathologique joue-t-il sans arrêt?", "Faut-il aller vers l'abstinence totale?", "A qui m'adresser pour en parler?" : l'ouvrage, coordonné par Michel Reynaud et Abdou Belkacem (hôpital Paul-Brousse - AP-HP) et Jean-Luc Venisse (CHU de Nantes), veut apporter des "réponses claires", sous une présentation "la plus facile et lisible possible", explique le Pr Reynaud. "Le 'jeu pathologique' pourrait constituer une 'mauvaise rencontre' entre un individu fragile face à ses désirs insatisfaits et une offre commerciale aguichante", analysent les auteurs dans la préface. Casino, loto, chevaux, jeux de grattage, paris, poker... On joue de plus en plus en France et de plus en plus gros, tandis que l'offre ne cesse de s'étoffer. En 2010, année de l'ouverture du marché des paris sportifs et hippiques en ligne, le montant des mises des quelque 30 millions de joueurs français s'est élevé à 26,3 milliards d'euros, encaissé pour l'essentiel par la FDJ et le PMU. Près des deux-tiers de la population adulte ont déjà joué à un jeu de la Française des Jeux (FDJ), qui a apporté son "soutien institutionnel" à la publication du livre. La FDJ propose depuis cette semaine un second tirage hebdomadaire d'Euro Millions, gratifié d'un "jackpot exceptionnel" de près de 123 millions pour l'unique vendredi 13 de l'année. Interrogé sur l'ambivalence de la position de la FDJ, le Pr Reynaud assure qu'elle n'a "pas dit un mot sur le contenu" du livre. "On ne peut pas continuer front contre front", explique-t-il, estimant important d'évaluer "les bénéfices et les risques individuels et sociaux pour définir des positions qui ne soient pas simplement marquées par l'idéologie". "Les jeux d'argent sont un problème de santé publique limité, au regard du