Maturité des services achats et relation client-AuteursMaturité des services achats et relation client-Auteurs

Maturité des services achats et relation client-Auteurs

29,80 €

ISBN : 9782840018926

Auteurs: Potage Jean

GRAND PRIX ACA BRUEL 2018, les plumes des achats et supply chain du Conseil National des Achats

Après environ trente ans d’existence, la fonction achats traverse toujours des évolutions importantes et doit se préparer à des ruptures plus importantes encore : achats en mode collaboratif, co-innovation avec des Auteurs clés, «ubérisation» du métier en lien avec le Big Data...
Pour faire face à ces enjeux, centrés sur la relation client-Auteurs (le Supplier Relationship Management qui, pour l’auteur est appelé à devenir un Supplier Resources Management), la fonction achats doit s’adapter rapidement, développer de nouvelles compétences relationnelles et se repositionner dans l’entreprise.
Le scénario « cost killer forever » n’étant probablement pas une voie crédible, l’évolution de la fonction achats a besoin de nouveaux modèles.
Elaborés au cours de vingt années d’expérience dans le Management des Achats, trois modèles sont présentés dans ce livre et intégrés dans un modèle global et holistique de «maturité», un concept, créé par l’auteur pour la fonction achats mais qui peut être étendu à toute l’entreprise et à son panel Auteurs.
Les modèles présentés dans ce livre ne sont pas simplement théoriques. Ils ont été mis en œuvre et étalonnés à grande échelle pour les optimiser en termes de création de valeur économique. Ils sont directement utilisables par les praticiens des achats et les Directions Générales, quels que soient la taille de l’entreprise (PME, ETI, grand groupe) et son secteur d’activité.

Caractéristiques

Auteur: Jean Potage

Rubrique: Vente achat

15,5cm x 23xm
206 pages
29.80 € TTC

ISBN: 9782840018926

Table des matières

Liste des acronymes utilisés
Remerciements
Préfaces

INTRODUCTION

1ère PARTIE : LA FONCTION ACHATS FACE A SON AVENIR
I. UNE FONCTION JEUNE
A. Une naissance un peu difficile
B. Une enfance studieuse
II. UNE FONCTION QUI SE CHERCHE
A. Une fonction en quête de repères
B. Une fonction en quête de sens
C. Une fonction en quête de légitimité interne et externe
D. Une fonction toujours en quête de maturité
E. Bref, une fonction en crise d’adolescence
F. Conséquences des injonctions financières paradoxales sur la fonction achats
G. Alors tuer le père ?
H. Contester les modèles ?
I. En créer si nécessaire
III. QUEL AVENIR POUR LA FONCTION ACHATS ?
A. Evolutions et ruptures fonctionnelles en achats B2B
B. Evolutions et ruptures en termes de métiers achats
C. Discerner, mais comment ?

2ème PARTIE : DEUX MODELES DE BASE POUR MODELISER LA RELATION CLIEN-AuteurS DE L’ENTREPRISE
I. UN MODELE « 3C » DE CREATION DE VALEUR POUR (RE)STRUCTURER LE PANEL AuteurS
A. Repositionnement de la chaîne de valeur
B. Repositionnement de la relation client-Auteur
C. Repositionnement des acteurs de la relation client-Auteur
D. Un modèle de création de valeur basé sur le SRM : le modèle « 3 C »
E. Application du modèle 3C à tout le portefeuille achats de l’entreprise
F. Etalonnage du modèle 3C en termes de création de valeur
II. UN MODELE « PRIME » POUR PILOTER LES RELATIONS CLIENTS-AuteurS DE L’ENTREPRISE
A. Pourquoi un modèle afin d’observer et décrire la relation client-Auteur ?
B. Le modèle PRIME
C. Analyse des 3types de SRM du modèle 3C avec PRIME
D. Observation du SRM dans la filière aéronautique avec le modèle PRIME

3ème PARTIE : DES MODELES DE MATURITE ACHATS POUR AVANCER, SYNTHESE DE 15 ANNEES DE R&D SUR LA PROBLEMATIQUE MATURITE ACHATS
I. 1996-2005 : MODELES DE PREMIERE GENERATION POUR LA FONCTION ACHATS EN ELLE-MEME
A. 1996-2005 : problématique des fondamentaux métiers via des modèles continus ou à étages
B. 1998 : un premier modèle continu élaboré en situation réelle, Thomprice
C. 2002: un deuxième modèle à étages étendu à l’échelle d’un groupe de taille internationale : Thalprice
D. 2005 : bilan opérationnel sur 5 ans de gouvernance achats à une échelle groupe avec Thalprice
II. 2006-2010 : MODELES DE DEUXIEME GENERATION ETENDUS A TOUTE L’ENTREPRISE
A. 2006-2010 : problématique de la maturité achats de toute l’entreprise et de son SRM
B. 2010 : un premier modèle intégré continu
C. 2010: un premier modèle intégré à étages, PIMM
III. 2010-2016 : MODELES DE TROISIEME GENERATION ETENDUS AU PANEL AuteurS
A. 2010-2016 : problématique de l’alignement stratégique de la maturité achats
B. 2016 : alignement de la maturité achats sur la stratégie d’entreprise : BALANCED_PIMM
C. 2016 : alignement de la maturité du panel Auteurs : EXTENDED_PIMM
IV. SENSIBILITE DE LA PERFORMANCE ECONOMIQUE DE L’ENTREPRISE A LA MATURITE ACHATS
A. Le « business case » maturité achats de l’entreprise
B. Prise en compte de la maturité mesurée dans le calcul de la performance achats
C. Sensibilité de la performance achats à la maturité
V. EXISTE-T-IL D’AUTRES MODELES ?
VI. 2016 : PIMM EN KIT

4ème PARTIE : MISE EN OEUVRE DES MODELES PAR L’ENTREPRISE ET SA FONCTION ACHATS
I. PHASE 1 : (RE)STRUCTURATION 3C DU PANEL AuteurS
II. PHASE 2 : DETERMINATION DE LA MATRICE DE MATURITE PIMM ADAPTEE A L’ENTREPRISE
III. PHASE 3 : NOTATION DE LA MATURITE
IV. PHASE 4 : NOTATION DE L’ALIGNEMENT STRATEGIQUE DE LA MATURITE DE LA FONCTION ACHATS
V. PHASE 5 : NOTATION DE L’ALIGNEMENT STRATEGIQUE DU PANEL AuteurS
VI. PHASE 6 : EVALUATION DE LA CREATION DE VALEUR PAR LA MATURITE ACHATS
VII. PHASE 7 : TABLEAU DE BORD DE SYNTHESE
VIII. PHASE 8 : ETABLISSEMENT DE LA FEUILLE DE ROUTE MATURITE DE L’ENTREPRISE
IX. PHASE 9 : COMMUNICATION INTERNE A L’ENTREPRISE
X. PHASE 10 : COMMUNICATION AVEC LES AuteurS A PARTIR D’EVALUATIONS PRIME ET PIMM

5ème PARTIE : UNE BREVE HISTOIRE DE L’AVENIR DE LA FONCTION ACHATS
I. PURCHASING, WHATELSE ? 3 SCENARIOS
II. 1ER SCENARIO : COST KILLER FOREVER
III. 2EME SCENARIO : TAMBOURINE MAN
IV. 3EME SCENARIO : DIRECTION DES RESSOURCES AuteurS

Conclusion
Bibliographie

La presse en parle
"« ll faut que les directions achats brisent leur plafond de verre ! » Déjà à l'origine de la fameuse Matrice de maturité des organisations achats, Jean Potage a repris ses concepts, les a développés et projetés dans une perspective plus opérationnelle, au sein de son dernier ouvrage, «Maturité des Services Achats et relation Client-Auteurs», qui peut être lu par les acheteurs. Mais pas seulement... Propos recueillis par François-Charles Rebeix Comment faut-il lire cet ouvrage ? Que voulez-vous apporter à ses lecteurs ? J ai eu un double objectif en écrivant ce livre. D'une part faire aboutir une démarche entamée il y a près de vingt ans /.../ qui a consisté à modéliser la maturité des organisations achats. Et d'autre part assembler des idées jusque là publiées de façon fragmentée dans des approches de type recherche pour leur donner ensuite une dimension opérationnelle afin qu'elles puissent être mises en pratique par des professionnels de l'achat. D'ailleurs, il s'agissait moins de clore une démarche que de lui apporter des perfectionnements, ce que j'ai fait régulièrement jusqu'à créer la méthode PIMM (Purchasing Integrated Maturity Model). /.../" La Lettre Des Achats - 01/03/2017 "Après environ trente ans d’existence, la fonction achats traverse toujours des évolutions importantes et doit se préparer à des ruptures plus importantes encore : achats en mode collaboratif, co-innovation avec des Auteurs clés, « ubérisation » du métier en lien avec le Big Data... La fonction achats doit s’adapter rapidement, développer de nouvelles compétences relationnelles et se repositionner dans l’entreprise. Elaborés au cours de vingt années d’expérience dans le management des achats, trois modèles sont présentés dans ce livre et intégrés dans un modèle global et holistique de « maturité », un concept créé par l’auteur pour la fonction achats mais qui peut être étendu à toute l’entreprise et à son panel Auteurs. Les modèles présentés ont été mis en oeuvre et étalonnés à grande échelle pour les optimiser en termes de création de valeur économique." La Profession Comptable - 01/02/2017