Charles de gaulle : leçons de commandementCharles de gaulle : leçons de commandement

Charles de Gaulle : leçons de commandement

18,50 €

ISBN : 9782840019848

Auteurs: Jarrosson Bruno
13 cm x 21 cm
226 pages

Charles de Gaulle a été le Français le plus notable du XXe siècle. L’homme appartient à l’histoire. Mais sa personnalité semble défier l’analyse : poulain de Pétain il se dressera contre son mentor, homme d’action il écrit des livres d’un style raffiné, militaire de carrière il excelle en manœuvre politique, homme de droite il nationalise à tour de bras, personnalité charismatique c’est un solitaire, recours des Pieds-noirs il lâche l’Algérie. Et finalement cet homme réussit à paraître tout d’une pièce à force de contradictions.

Si Charles de Gaulle fut avant tout un chef, son exercice du commandement est relevé d’un goût d’inattendu qui en complique le décryptage et en accentue l’intérêt. Bien souvent, le personnage n’est pas là où on l’attend et ne réagit pas en dirigeant politique raisonnable. Ce n’est pas l’homme du juste milieu mais celui de l’excès, ce n’est pas le parangon du « bon sens rassis » mais un modèle de créativité en acte, ce n’est pas un exemple de prudence aristotélicienne mais le culot en liberté.

En revisitant la vie et des écrits de Charles de Gaulle à travers cinq thématiques classiques du pouvoir (la stratégie, la décision, le leadership, la négociation, le commandement), Bruno Jarrosson met à jour les trois qualités indispensables du chef : l’intelligence (la stratégie, la négociation), le courage (la décision) et l’empathie pour une mise en œuvre collective (le leadership, le commandement).

Sur chacun de ces points, la personnalité de Charles de Gaulle, la singularité de son parcours et son talent littéraire nous livrent un fonds exceptionnellement riche d’enseignement.
Vous pouvez retrouver d'autres informations sur ce livre en visitant le site de l'auteur : www.bruno-jarrosson.com

Table des matières

Introduction

Partie I : La stratégie

1 – Voir loin
2 - Le discernement
3 - « Les larmes des vaincus »
4 - « Message du bord de la tombe »
5 - « Trop pauvre pour me courber »
6 - Une guerre réaliste
7 - Ne pas dévoiler ses intentions

Partie II : La décision

8 - « Ah ! c’est trop bête ! »
9 - Fusiller des prisonniers ?
10 - Liberté de manœuvre
11 - Un coup de Massu
12 - « Qu’il fût un chef ; qu’il y eût un État »
13 - Roosevelt et Alice au pays des merveilles
14 - Disparition et coup de poker

Partie III : Le leadership

15 - La démesure : défaut des grands chefs
16 - « Aidez-moi ! »
17 - Poincaré, Clemenceau, portrait de groupe avec chefs
18 - L’instinct de l’action
19 - La guerre avec des chefs recrutés en temps de paix
20 - Un si grand Charles
21 - « Je suis sur une scène de théâtre »

Partie IV : La négociation

22 - Le drapeau français sur Strasbourg
23 - « Porte entrouverte sur le pardon »
24 - Un dialogue social vite réglé
25 - Pétain à l’hiver de sa vie
26 - Négocier avec Roosevelt ?
27 - « C’est la dernière fois »
28 - La faiblesse des forts

Partie V : Le commandement

29 - Prétention et sommation
30 - L’école du commandement
31 - Seul debout
32 - Égoïsme, orgueil, dureté, ruse et autres qualités
33 - Garder ses distances
34 - Pompidou : portrait du successeur
35 - Portrait de l’homme doué

Conclusion

La presse en parle
"Homme de l'entreprise, mais aussi historien, Bruno Jarrosson livre ici un ouvrage original et passionnant. En rappelant, en ouverture d'une première citation, que Charles de Gaulle n'est pas encore devenu le 30 juin 1940 "Charles le glorieux", mais qu'il n'est encore que "Charles le seul", l'auteur donne le ton. Cet ouvrage, qui semble destiné à tous les cadres civils et militaires, du secteur public comme du secteur privé, a pour ambition d'identifier les "leçons" léguées par celui qui fut le premier président de la Ve République, dans les domaines de la stratégie, de la prise de décision, du leadership, de l'aptitude à la négociation et de l'exercice du commandement. Logiquement parsemé de citations et de nombreuses anecdotes, le livre ne se limite pas à l'action du chef de la France Libre pendant la guerre, mais l'intérêt de l'auteur s'étend à l'ensemble de la carrière et de la vie de Charles de Gaulle : le chapitre 7 ("Ne pas dévoiler ses intentions") commence par une évocation de la campagne électorale de 1967, le chapitre 12 ("Qu'il fût un chef, qu'il y eût un Etat") revient sur le sens profond de l'entretien entre de Gaulle et l'ancien président Lebrun à l'automne 1944, le chapitre 24 ("Un dialogue social vite réglé") s'interroge sur la rencontre de juin 1945 entre le chef du gouvernement provisoire et les représentatns des anciens prisonniers en colère, etc. On le voit, l'organisation de l'ouvrage n'est pas chronologique, ce qui en la matière n'aurait guère de sens, mais thématique, et se termine par un extrait du fameux discours sur "Paris outragée !" avec cette appréciation : "Même ramenée à sa plus simple expression, la voix du gaullisme reste une source d'inspiration". Etant donné le caractère un peu atypique de ce livre, nous avons voulu en savoir plus : Question : Pourquoi un cadre du secteur concurrentiel privé prend-t-il le temps et la peine de rédiger un livre sur "les leçons de commandement" du général de Gaulle ? Réponse : Tout d'abord, écrire ne me "prend" pas du temps (cela m'en donne au contraire) et ce n'est aucunement une peine (c'est plutôt une joie). Cela étant : - Pour une première raison personnelle : écrire est pour moi la façon privilégiée de penser un sujet. - Pour une seconde raison qui tient davantage au sujet lui-même. Passionné d'histoire, j'ai aperçu dans les oeuvres et la vie du général de Gaulle beaucoup de propos et de circonstances qui résonnaient avec les "solutions" que l'on cherche et met en pl