< Patrimoine

Moins d'impôts pour les professions libérales

Moins d'impôts pour les professions libérales

Rémi Dumas

Vous exercez votre métier en libéral ?
Vous avez commencé votre carrière en BNC et hésitez à basculer dans le système BIC+IS par manque d'informations claires et fiables sur toutes les conséquences de ce choix,
Vous souhaitez vous installer à votre compte...

... ce livre est pour vous. Il vous montre qu'en utilisant intelligemment les règles très méconnues de la Société d'Exercice Libéral (ou SEL) on parvient à des résultats spectaculaires en termes de fiscalité.
L'auteur de ce livre de référence, dont c'est ici la 3° éditions augmentée et actualisée, est convaincu que tous les professionnels auraient intérêt à être en société plutôt qu'en nom propre, et vous explique pourquoi le choix de la Société d'Exercice Libéral est très souvent le meilleur.
En effet, en intégrant votre SEL dans la gestion de l'ensemble de votre patrimoine et en profitant des avantages du démembrement de propriété (usufruit et nue-propriété), vous parviendrez à une diminution considérable de votre imposition et de vos cotisations sociales.
En réponse à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur la SEL, ce livre, présenté par le Groupe Pasteur Mutualité, et complété d'annexes ( témoignages de juristes, de praticiens, modèles de statuts), vous apporte tous les éclaircissements pour comprendre ce type de sociétés et faire votre choix en pleine connaissance de cause.

Caractéristiques

Auteur: Rémi Dumas

Rubrique: Patrimoine

16 x 24 cm, Br.
256 pages
38.80 € TTC

ISBN: 9782840016953

Partagez sur :

Boutique en ligne :

En stock

38.80 €

Ajouter au panier

Disponible en version numérique :

Chez ces vendeurs

Table des matières

Préface de B. Gaudeau et J.-M. Alcaraz
Avant-propos : l'actualité de la SEL
Avertissement

Introduction

1. Principes généraux de la Société d'Exercice Libéral

2. La création de la Société d'Exercice Libéral

3. La fiscalité de la Société d'Exercice Libéral + IS

4. La Société d'Exercice Libéral + IS et cotisations sociales

5. Le fonctionnement de la Société d'Exercice Libéral + IS

6. La Société d'Exercice Libéral + IS et cessation d'activité

7. Finances personnelles et Société d'Exercice Libéral

Conclusion

Annexes

* Le lecteur trouvera une table des matières détaillée à chacun des chapitres.

Lire la suite

La presse en parle

"L'auteur expose dans ce guide tous les avantages de la création d'une Société d'Exercice Libéral pour les professions libérales, tout en y précisant les avantages fiscaux qui en résultent.Source d'informations courantes sur le theme, ce livre apportera aux interessés des articles approfondis mais aussi des témoignages de praticiens. La préface de William Nahun, Président du conseil superieur de l'ordre des experts comptables, conforte la création de cet ouvrage qui permet de rendre plus accessible cette nouvelle forme de société."

- 22/05/2004

"/.../ un ouvrage avant tout pratique : en apportant tous les éclaircissements nécessaires sur cette forme de société, il permettra aux professions libérales d'avoir en main tous les renseignements utiles pour meur permettre d'atteindre des résultats spectaculaires en terme de fiscalité."
Hérault Juridique & économique - 08/07/2004

"/.../ en intégrant la SEL dans la gestion de l'ensemble du patrimoine et en profitant des avantages du démembrement de propriété on parvient à une diminution considérable de l'imposition et des cotisations sociales. /.../"
La Profession Comptable - 01/04/2004

"/.../ Rémi Dumas expose dans cet aide-mémoire tous les intérêts de cette forme de création, en détaille les étapes de constitution et les avantages fiscaux."
Moniteur Des Pharmacies Et Laboratoires - 08/05/2004

"/.../ moyen d'accès facile pour l'entrée dans la vie professionnelle mais également la sortie, ticket retour vers les Bnc, gestion patrimoniale, etc. Une argumentation sans fioriture et dont on sort forcément ébranlé. A moins d'aimer l'effet dévastateur des Bnc."
La Tribune - Bulletin Côte D'Azur - 23/04/2004

"/.../ La SEL est une solution trop méconnue : forme de création récente réservée aux professions libérales, qui leur apporterait pourtant des alternatives intéressantes, notamment en ce qui concerne l'impôt sur les sociétés. /.../"
Option Bio - 02/04/2004

"/.../ Les questions les plus courantes sont traitées, complétées de témoignages, d'articles de fond et de modèles de statuts."
Economie Et Comptabilité - 01/03/2004

"/.../ des articles approfondis mais aussi des témoignages de praticiens. /.../"
Notaire & Patrimoine - 01/05/2004

"/.../ tous les professionnels auraient intérêt à être en Société d'Exercice Libéral (ou SEL), plutôt qu'en nom propre. /.../"
Savoir S'enrichir - 01/05/2004

"/.../ de quoi savoir, comprendre et ne rien oublier en cours de route. L'approche, pragmatique, permet à chacun, même sans connaissance juridique ou fiscale, d'appréhender l'exercice en SEL. /.../"
92 Express - 01/04/2004

"/.../ la SEL pour l'ensemble des professions libérales."
Quotidien Du Pharmacien - 29/03/2004

"L'at de mieux gérer son patimoine par la SEL /.../"
AGEFI Actifs - 11/03/2004

"/.../ Cet ouvrage, complété par de nombreuses annexes, apporte inconstestablement tous les éclaircissements pour comprendre la SEL et effectuer son choix en pleine connaissance de cause."
Investissements Conseils - 01/02/2004

"/.../ Outre qu'il a le mérite de détailler les avantages fiscaux et de fournir de nombreux renseignements d'ordre pratique, le livre comporte des témoignages de professionnels libéraux et des modèles de statuts."
CEDI-INFOS - 01/01/2005

"/.../ Les questions les plus courantes trouvent ici leur réponse. /.../ un ouvrage avant tout pratique /.../"
Les Dossiers de L'obstétrique - 01/01/2005

"(...) Le professionnel libéral peut parvenir à une diminution considérable de son imposition et de ses cotisations sociales. Aide-mémoire complet, cet ouvrage est avant tout pratique. "
Semaine Vétérinaire - 03/12/2005

"/.../ Rémi Dumas /.../ s'est spécialisé dans la fiscalité des professions libérales et leur fait découvrir les nombreuses dispositions légales susceptibles de réduire leurs impôts dans la légalité. /.../"
Indépendentaire - 01/12/2005

""Le mérite de Rémi Dumas est de savoir expliquer d'une manière simple et logique que cette solution paraît s'imposer d'évidence. je soushaite à tous les membres de professions libérales de savoir profiter de cette lecture enrichissante." Ces mots de Didier Kling, Président de la Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers, au sujet de l'ouvrage sur la société d'exercice libéral (SEL) illustre fidèlement le résultat. /.../ Ouvrage particulièrement utile aux libéraux qui souhaitent s'installer /.../"
AGEFI Actifs - 22/12/2005

"Rémi Dumas et son livre ont été cités dans le cadre de l'article "Ma pharmacie, avec ou sans SEL ?""
Quotidien Du Pharmacien - 23/01/2006

"Liliane Gallifet a interviewé en tant qu'expert Rémi Dumas dans sa rubrique Argent. L'article est intitulé "Professions libérales - Avez-vous intérêt à vous mettre en société ?" et cite son livre. "
Paris Match - 15/02/2006

"Ce livre montre qu'en utilisant intelligemment les règles très méconnues de la Société d'Exercice Libéral, on parvient à des résultats spectaculaires en termes de fiscalité. (...) Ce livre apporte des éclaircissements pour comprendre ce type de société et faire son choix en pleine connaissance de cause."
La Profession Comptable - 01/01/2006

"
/.../ en intégrant une SEL dans la gestion de l'ensemble de son patrimoine et en profitant des avantages du démembrement de propriété, on arrive à une diminution considérable de son imposition et de ses cotisations sociales. /.../"
La Profession Comptable - 31/01/2006

"Le lecteur trouvera dans cet ouvrage l'ensemble des questions que les libéraux soumis au régime fiscal des BNC se posent invariablement lorsqu'ils envisagent de changer de statut. Les réponses sont toujours simples et positives."
Revue Française de Comptabilité - 01/03/2006

"Vous exercez votre métier en libéral ? Ce livres est fait pour vous. Il montre qu'en utilisant intelligemment les règles très méconnues de la Société d'Exercice Libéral (ou SEL), on parvient à des résultats spectaculaires en termes de fiscalité."
La Librairie Du Patrimoine - 01/01/2006

"PASSER EN MODE SEL
Depuis 20 ans, les professions libérales, de santé notamment,
peuvent se constituer en société d'exercice libéral (SEL). L'occasion d'un retour sur expérience à travers un ouvrage
complet présentant tous les avantages de la SEL. Agrémenté
die témoignages de juristes et de praticiens, cet ouvrage rédigé
par le fondateur de l'Institut du chiffre et du droit, lui-même
praticien de la SEL, propose les clés d'une décision réfléchie
et éclairée."
La Semaine Vétérinaire - 07/10/2011

"La société d'exercice Libéral (SEL) 20 ans après La loi de 1990

Interview de Rémi Dumas

/../
Q. En quoi la création d'une SEL peut-elle être considérée comme une forme de gestion de patrimoine ?

R. Là aussi, le Docteur Gérard Maudrux a été un précurseur
incompris, dès 2001 il a écrit: «Il ne faut plus voir dans la SEL que le côté professionnel, mais il faut remettre le tout dans un cadre personnel [...] la SEL devient un outil fantastique de gestion familiale, de constitution de patrimoine».
Une SEL c'est bien, mais isolée, elle ne sert pas à
grand-chose. C'est d'ailleurs pourquoi les rois de la
calculette et des règles de trois ne discernent que peu
d'intérêt à créer une SEL.
Généralement le libéral a une capacité d'épargne, y compris quand il est soumis aux prélèvements obligatoires et confiscatoires du «nom propre-BNC».
Avec sa SEL/IS, l'assiette de ses prélèvements obligatoires
est limitée aux prélèvements effectifs, ce qui permet de limiter les prélèvements obligatoires sur sa capacité d'épargne à 33,1/3 %.
Ceci est peu pour les personnes taxées à la tranche
maximale d'imposition, à l'époque où l'on annonce une CSG/CRDS au taux de 13,50 %. À quand la prochaine
augmentation ?
Généralement, les libéraux qui ont compris les avantages de la fiscalité de l'impôt sur les sociétés pour leur exercice professionnel peuvent assez aisément faire de même en matière de leur patrimoine.
Dans le premier cas, il faut créer une «SEL/IS», dans le second une «société micro-holding familiale» (SMHF). La SEL/IS et la SMHF se complètent remarquablement bien.
Tous les professionnels libéraux ne sont pas nés avec une cuillère d'argent, et la nécessité de constituer, d'organiser un patrimoine ne constitue pas un luxe.
La première finalité est de maintenir son train de vie au moment de la retraite, car les retraites des régimes obligatoires sont notoirement insuffisants, et le seront davantage à l'avenir, au moment où l'INSEE annonce une espérance de vie statistique moyenne de l'ordre de 85/86 ans.
Parmi les autres finalités, on peut énumérer: faire face aux aléas de la vie (accidents, maladies), aider les enfants, et de plus en plus les petits enfants et autres proches à entrer dans la vie, à passer des caps difficiles.
Il paraît donc normal qu'un libéral qui a choisi de prendre en main son destin professionnel ne reste pas passif en matière patrimoniale. C'est aussi une façon de protéger sa sphère privée. •
Propos recueillis par Maître Jean-Marc Alcaraz,
Président de la Mutuelle des Professions Libérales
Indépendantes, mutuelle adhérente à Groupe Pasteur Mutualité"
Tout Prévoir - 01/10/2011

"Du sel... dans les épinards !
Onze petites années après leur création, les sociétés d'exercice libéral, les SEL, sont toujours dans l'adolescence. Les SEL, qui rentrent dans la catégorie des PME, peuvent bénéficier de certains avantages, notamment des réductions d'impôt pour souscription au capital. L'ouvrage a pour voaction d'éclairer les professions libérales sur l'opportunité de créer une SEL. Et d'utiliser intelligemment ses règles très méconnues pour parvenir à des résultats spectaculaires en termes de fiscalité. L'auteur de ce livre de référence est convaincu que tous les professionnels auraient intérêt à être en société, plutôt qu'en nom propre, et que le choix de la SEL est le meilleur."
Investissement Conseils - 01/11/2011

"Rédigé par un expert comptable indépendant, complété par des témoignages de praticiens et juristes de la SEL, cet ouvrage montre qu'en utilisant à bon escient les règles méconnues de
la société d'exercice libéral (SEL) ce livre donne aux professions libérales les éléments d appréciation utiles à leur prise de décision et toutes les réponses à leurs questions en faveur des SEL plutôt qu'en nom propre. En effet, en intégrant la SEL dans la gestion de l'ensemble de son patrimoine et en profitant des
avantages du démembrement de propriété (usufruit et
nue-propriété), cela aboutit à une diminution considérable de l'imposition et des cotisations sociales. Cette 3e édition a été augmentée et actualisée."
Option Bio - 14/11/2011

"Voici un ouvrage utile en temps de rigueur. Remi Dumas, expert comptable et enseignant de droit, souhaite convaincre tous les professionnels libéraux encore hésitants de leur
intérêt « à être en societé plutôt qu'en nom propre ». Le
livre, soutenu par le groupe Pasteur Mutualité et dont c'est la troisieme édition, est donc un plaidoyer en faveur de la SEL.
Après un bilan sur les vingt ans écoulés depuis sa création,
l'auteur en aborde successivement sous forme de questions / réponses les principes généraux, la création, la fiscalité et
l'exercice au quotidien selon différentes configurations. La
conclusion, très riche, comprend notamment temoignages,
exemples concrets, cas particuliers.
Les pharmaciens semblent avoir déjà saisi l'avantage de la SEL. Entre 2000 et 2010, les officines exerçant selon ce
mode ont augmenté de 1 600 % ! Sur 22 186 pharmacies en activité, 5 704 exerçaient en SEL en 2010, la SEL étant devenue en 2009 le premier mode d'exploitation en association.
Alors, prêt à sauter le pas ?"
Le Pharmacien de France - 01/12/2011

"Transmettre son entreprise en payant moins d'impôts
La transmission universelle de patrimoine est un dispositif intéressant pour un praticien en fin de carrière, souhaitant sortir de sa société de capitaux, au moindre coût... fiscal.

/.../"
La Semaine Vétérinaire - 01/03/2013

"Moins taxés grâce à l'impôt sur les sociétés
Professions libérales et travailleurs indépendants ont tout intérêt à créer une société en y logeant leur patrimoine
privé. À la clé, une fiscalité stable et plafonnée à 33,3%.

/.../"
Le Revenu - 24/09/2015