< Enquêtes, essais, romans

Générations placard, générations espoir ?

Générations placard, générations espoir ?

Hervé Sérieyx -

Dominique Thierry

Et si, au lieu d’opposer les générations, de bloquer les « jeunes » et de virer les vieux, on tentait de réconcilier les générations entre elles ?

C’est possible, affirment les auteurs, si on met en avant
l’activité intergénérationnelle la plus prisée des plus jeunes et des plus vieux : le bénévolat.
Quand on sait que 13 millions de Français sont bénévoles, qu’il existe 1 200 000 associations loi 1901 en France et que toutes les collectivités territoriales sont concernées, il y a là le fer de lance pour refaire une société où tous vivront mieux ensemble.

Message d’espoir stimulant pour tous les bénévoles, ce livre est également une véritable feuille de route documentée et argumentée pour permettre aux associations et collectivités territoriales de faire jouer leurs synergies pour combattre efficacement la désastreuse rupture intergénérationnelle.

Caractéristiques

Auteur: Hervé Sérieyx - Dominique Thierry

Rubrique: Enquêtes, essais, romans

15,5cm x 24cm
190 pages
24.50 € TTC

ISBN: 9782840017332

Partagez sur :

Boutique en ligne :

En stock

24.50 €

Ajouter au panier

Disponible en version numérique :

Chez ces vendeurs

Table des matières

Avant-propos de Michèle Delaunay, Ministre Déléguée aux Personnes Âgées et à l’Autonomie

Préface de Jean-Paul Delevoye, Président du CESE

Introduction

1 Démographie : quels futurs pour la Société et les retraités ?
2 Quand la gestion par les âges crée la peur de l’autre
3 Recréer le Pacte républicain : les solidarités intergénérationnelles
4 Les acteurs majeurs des solidarités intergénérationnelles
5 Une démarche neuve : du « faire pour » au « faire ensemble »
6 Le bénévolat, carburant de la démarche
7 L’occasion de fortifier les coopérations inter associatives et avec les collectivités territoriales

Conclusion et synthèse

Annexes
I Données démographiques quantitatives
II Présentation des principaux partenaires de « Solidâges 21 » et de l’ouvrage
III Bibliographie des travaux France Bénévolat sur le thème de l’ouvrage

Lire la suite

La presse en parle

"Une société qui ne fait pas leur place aux jeunes sur le
marché du travail et qui pousse les plus de 50 ans vers la sortie ne peut être viable. La quasi totalité de l'effort productif repose désormais sur les 30-45 ans. La situation n'est pas tenable quand, du fait de l'allongement de la
durée des études à un bout et de l'allongement de la durée de vie à l'autre, on prévoit pour le milieu du siècle un ratio
d'un actif pour deux citoyens. Ce problème angoissant se double d'un repli sur les valeurs individualistes qui font paraître de plus en plus insupportables de payer pour les autres. Pour Hervé Sérieyx, ancien délégué interministériel à l'Insertion des jeunes et Dominique Thierry, fondateur de l'association Développement et Emploi et vice-président de France Bénévolat, il est grand temps de repenser la solidarité intergénérationnelle à partir de quelques principes simples. Plutôt que de considérer les jeunes comme un problème et les seniors comme un coût, il faut apprécier les uns et les
autres comme des actifs sociaux dont la société a un besoin urgent. A partir de là, développer des démarches innovantes pour que chacun retrouve de plein droit sa place suppose de s'appuyer non seulement sur la raison mais aussi sur l'affectif, dimension aujourd'hui évacuée de nos systèmes de décision et d'action. Les associations et le bénévolat ont là une grande place à jouer dans des registres aussi différents que le parrainage d'enfants, l'accompagnement de la scolarité, le tutorat social ou professionnel de demandeurs d'emploi, la transmission des savoirs et savoir-faire, l'accompagnement des personnes âgées, etc. Un projet solidaire tres ambitieux.
PAULINE RABILLOUX"

Entreprise Et Carrières - 21/01/2013

"Ce livre édité par France Bénévolat intéressera tous ceux qui veulent agir au sein d'une association.
« ll est possible, affirment les auteurs, Hervé Seyriex et
Dominique Thierry, de réconcilier les générations plutôt que de les opposer, si on met en avant l'activité les réunissant
naturellement : le bénévolat.
La France compte 18 millions de bénévoles et 1,2 million
d'associations. Il y a là un fer de lance pour refaire une société
où tous vivront mieux ensemble. » Ce livre invite bénévoles, associations et collectivités territoriales à agir en synergie pour combattre la désastreuse rupture intergénérationnelle."
La Vie Du Rail - 16/01/2013

"Un livre pour l'entente intergénérationnelle
Dans "Générations placard, générations espoir ?" Dominique
Thierry et Hervé Sérieyx cherchent à réconcilier les générations. Ils sont convaincus que le bénévolat, forme la plus aboutie de coopération intergénérationnelle, est la clé
de cette réconciliation et le levier pour refonder une société du bien-vivre ensemble. Avec 13 millions de bénévoles et 1,2 million d'associations de type loi 1901, le succès du bénévolat ne se dément pas.
Dans un premier temps, exemples et chiffres à l'appui, les auteurs identifient les maux qui creusent le fossé entre générations : peur des jeunes, blocages à l'entrée de la vie professionnelle, mépris des personnes âgées considérées
comme inutiles, chômage, déclassement, pertes des avantages, inégalités, etc. Ils proposent, dans un second temps, de dresser une véritable feuille de route pour permettre aux associations, collectivités territoriales et entreprises de faire jouer leurs synergies pour combattre efficacement la rupture
intergénérationnelle."
La Lettre de L'économie Sociale - 14/03/2013

"Le bénévolat réconcilie les générations
Dans "Générations Placard, générations espoir : Associations, bénévolat, collectivités territoriales, Dominique Thierry et Hervé Sérieyx affirment qu'au lieu d'opposer les générations, de bloquer les jeunes et de virer les vieux, la réconciliation des générations est possible, si on met en avant l'activité
intergénérationnelle la plus prisée des plus jeunes et des plus vieux : le bénévolat. « Quand on sait que 13 millions de Français sont bénévoles, qu'il existe 1200000 associations loi 1901 en France et que toutes les collectivités territoriales sont concernées, il y a là le fer de lance pour refaire une société où tous vivront mieux ensemble »."
Associations Mode D'emploi - 01/02/2013

"JEUNES ET SENIORS...
MÊME COMBAT !

Par Hervé Sérieyx

ll ne s'agit pas vraiment d'un dogme mais d'une habitude tellement ancrée dans nos pratiques gestionnaires que tout se
passe comme si cela en était un : chez nous, les seuls actifs
utiles à notre économie ne sauraient être âgés que de 25 à 55
ans, ou mieux, de 30 à 50 ans. Comme le rappelle le magazine
« Décisions durables »2, « La France est une centrifugeuse : elle
empêche les jeunes d'entrer dans le monde du travail et en
expulse les seniors ».

/.../"
Personnel - 01/04/2013

"Le bénévolat. DEPUIS CHEZ SOI
Grâce à Internet ou au téléphone, il est désormais possible de mener des actions bénévoles depuis son domicile. Une révolution dans le monde de la solidarité.

Sylvaine de Paulin
/.../"
Notre Temps - 01/05/2013

""Notre modèle social marche sur la tête"
Acteur engagé dans le monde socio-économique et la vie associative, Hervé Sérieyx publie - avec Dominique Thierry - un ouvrage intitulé « Générations placard, générations espoir ? ». Message d'espoir, ce livre se veut aussi une feuille de route argumentée pour permettre aux collectivités de combattre
efficacement la rupture intergénérationnelle.
/.../
Interview d'Hervé Sérieyx"
La Lettre Du Cadre Territorial - 15/04/2013

"Réconcilier les générations par le bénévolat

Et si, au lieu d'opposer les générations, bloquer les "jeunes" et virer les "vieux", on mettait en avant l'activité
intergénérationnelle la plus prisée des plus jeunes et des plus vieux : le bénévolat.
La France compte 13 millions de bénévoles et 1,2 million d'associations loi 1901. Message stimulant pour tous les bénévoles, ce livre est également une véritable feuille de route documentée et argumentée pour permettre aux associations et collectivités territoriales de faire jouer leurs synergies pour combattre efficacement la désastreuse rupture intergénérationnelle."
Qualité Référence - 01/05/2013

"Les jeunes ressemblent plus à leur génération qu'à leurs pères
Qui sont les jeunes ? Qui sont les vieux ? Il faut discuter toutes les affirmations et les idées reçues. La rencontre entre Hervé Sérieyx acteur du monde socio-économique et associatif et du chercheur Michel Vakaloulis ne pouvait que nous conforter dans cette démarche. « On ressemble plus à sa génération qu'a son père » disent les Chinois. L'engagement de jeunesse n'est pas celle de la génération précédente, ni même de celle d'après guerre, il est autre
et pas moins valide.

Hervé Sérieyx ouvre cette soirée débat par un exposé du contenu du livre « Générations placard, génération espoir ». La genèse du livre vient de sa rencontre avec Dominique Thierry, tous deux acteurs engagés dans le monde socio-économique et la vie associative respectivement Vice-président et Président de l'association France bénévolat.
« Pour ma part, je suis aussi parrain d'une mission locale où je reçois des bac +5, avant il s'agissait des jeunes en difficulté. France bénévolat est une association qui fédère 5500 associations dont les plus gros réseaux sont la Croix rouge, les Resto du coeur, Emmaus, le Secours catholique etc.
Elle vise à promouvoir le bénévolat, à mettre en rapport les associations et les bénévoles, à valoriser les bénévoles et rationaliser l'ensemble ». En effet, le monde associatif est riche de 18 millions de bénévoles dont 11 dans le monde associatif et plus 1,2 million d'associations rassemblent
1 800 000 salariés.
« Dans cet ouvrage nous expliquons notre travail intergénérationnel, dans une société qui bloque les jeunes et vide les vieux ». Hervé Sérieyx constate qu'aujourd'hui les entreprises sont conduites par une majorité de 30-50 ans qui exigent des vieux de 45 ans des bilans. Une politique qui agit comme une ghettoisation Et de citer Pierre Rosenvalon :
une « société mille-feuilles, une addition d'espaces repliés sur euxmêmes ». «Au Québec, mon deuxième pays, 55 ans est le début d'une maturité assumée, il y a un continuum. Dans l'entrepnse, les collectivités territoriales, on continue à travailler. En France, il faut attendre 57 ans pour être Président de la République et à 45 ans on ne peut plus être
directeur de marketing. Dans le livre nous avons essayé de comprendre comment fonctionnait la centrifugeuse ».
/.../"
Cadres Infos - 31/05/2013

"De plus en plus de Français s'engagent bénévolement dans des associations de solidarité, reconnues par la loi 1901, démentant
ainsi l'idée d'une société devenue individualiste. Qui sont ces bénévoles et qu'est-ce qui les anime ?
/.../"
Convergence (Secours Populaire) - 01/08/2013

"« Pendant presque 30 ans, la forme la plus couramment acceptée en France de partage des emplois a été la discrimination par l'âge, qui s'est traduite par la double exclusion
des jeunes et des plus de 50 ans. »
L'ouvrage d'Hervé Sérieyx et Dominique Thierry dénonce ce choix
français que Futuribles a souvent analysé. Leur verdict est clair : « une société qui a peur de ses jeunes et qui méprise ses vieux n'est guère partie pour un riche avenir ». Les auteurs,
respectivement vice-président et président de France Bénévolat, présentent avec leur franc-parler habituel un tableau sans concessions de la situation.
/.../
André-Yves PORTNOFF"
Futuribles - 01/04/2014