< Finances

Le financier, le juriste et le geek

Le financier, le juriste et le geek

André-paul Bahuon (dir.) -

Jean-jacques Pluchart (dir)

Cet ouvrage pionnier présente les actions engagées ou projetées par les financiers, les juristes et les geeks pour assurer l’avenir digital et collaboratif des métiers du conseil, du chiffre et du droit. Il soulève les principales questions que se posent ces métiers indépendants face à la révolution digitale.
Comment réorienter les stratégies et reconstruire les chaînes de valeur des cabinets d’expertise comptable, de commissaires aux comptes, d’avocats d’affaires, de gestion de patrimoine, d’expertise financière, de conseil en management… ?
Comment organiser les nouvelles plateformes de services aux entreprises ?
Comment concilier les statuts de tiers de confiance des professions libérales et les pratiques disruptives des start-ups de la fintech et de la regtech ?
Comment numériser les systèmes comptables des PME ?
Comment digitaliser les processus de notation et d’évaluation financière des start-ups ?
Comment mettre la finance et la justice prédictives au service des professions du chiffre et du droit ?...
L’ouvrage est destiné aux praticiens, aux enseignants et aux étudiants en comptabilité, finance et droit des affaires. Il éclairera également les entrepreneurs et les managers sur les nouveaux services apportés par les professions réglementées.
Les auteurs sont des experts financiers, des experts-comptables et des avocats membres de la Compagnie des Conseils et Experts Financiers et du cercle Turgot.

A-P. Bahuon, M. Bodin Veraldi, J-C. Busson, L. Canis, D. Chesneau, M. Danis, A. de Froissard, C. Lecocq, D. Molho, J-J. Pluchart, S. Tandeau de Marsac, P. Sénicourt, M. Ternisien.

Caractéristiques

Auteur: André-paul Bahuon (dir.) - Jean-jacques Pluchart (dir)

Rubrique: Finances

16cm x 24cm
342 pages
24.80 € TTC

ISBN: 9782840019466

Partagez sur :

Boutique en ligne :

En stock

24.80 €

Ajouter au panier

Disponible en version numérique :

Chez ces vendeurs

Table des matières

PREFACE de Jean-Bernard Mateu

INTRODUCTION
Les avancées de l’économie digitale- La mutation des métiers du conseil, du chiffre et du droit – La visée et l’organisation de l’ouvrage

1ere PARTIE - LA REVOLUTION DIGITALE ET COLLABORATIVE
Chapitre 1 – LES DIMENSIONS DE L’ECONOMIE DIGITALE ET COLLABORATIVE
(J-J. Pluchart)
Les technologies numériques
Les organisations digitales
La société digitale

Chapitre 2 – L’EMPRISE DES PLATEFORMES DIGITALES ET COLLABORATIVES
(J-J. Pluchart)
La généalogie des plateformes
Les typologies des plateformes
Les modèles de création de valeur des plateformes
Les modèles d’organisation des plateformes
Les externalités des plateformes

Chapitre 3 – LA DIGITALISATION DES SERVICES FINANCIERS (A. de Froissard)
Répondre aux besoins du marché
Une brève histoire du secteur
Facteurs de développement rapide de la Fintech ?
La question de la sécurité

Chapitre 4 – LA DIGITALISATION DES METIERS DE LA BANQUE ET DE L’ASSURANCE
(D. Chesneau)
Les acteurs historiques de la transformation numérique
La fintech
L’Intelligence Artificielle (IA)
Les impacts sur la banque de détail
Les impacts sur la gestion d’actifs
Les impacts sur la banque de financement et d’investissement
Les impacts sur l’assurance
Les nouvelles problématiques

Chapitre 5 – FINTECH ET FINANCEMENT DE L’ENTREPRISE (J-C. Busson et C. Lecocq)
La réalité du financement par les fintechs aujourd’hui en France
L’accompagnement de l’entreprise aujourd’hui dans ce contexte
Et après ?


2e PARTIE – LA DIGITALISATION DES METIERS DU CONSEIL, DU CHIFFRE ET DU DROIT
Chapitre 6 –LA TRANSITION DIGITALE DES METIERS DU DROIT, DU CHIFFRE ET DU CONSEIL
(A-P. Bahuon et J-J. Pluchart)
La legaltech et la regtech au service des métiers du droit
La comtatech et la regtech au service des métiers du chiffre
La fintech et la regtech au service des métiers du conseil

Chapitre 7 –TECHNOLOGIES ET NUMERISATION DES PROCESSUS COMPTABLES (D. Molho)
Des besoins d’information comptable décuplés depuis 30 ans
Des processus comptables au service de l’information de gestion et du déploiement de la stratégie
Des systèmes d’autocontrôle généralisés
Des situations (diagnostic) très différentes selon les entreprises
Un environnement règlementaire contraignant mais, lorsque bien maîtrisé, ouvrant la voie à des gains de productivité et de fiabilité considérables grâce à la digitalisation
L’apport des technologies cloud et le développement de la fonction de prestataire de services

Chapitre 8 - LEGALTECH ET JUSTICE PREDICTIVE (M. Danis)
La justice prédictive en France, mythe ou réalité ?
Le prédictif dans le paysage juridique actuel
Quelles évolutions pour le contentieux sous l’ère prédictive ?
Entre prévisibilité renforcée et dérives potentielles : la recherche d’un équilibre

Chapitre 9 – QUEL DROIT POUR LES FINTECHS (S. Tandeau de Marsac)
Classification et qualification des FinTechs
Quel encadrement réglementaire pour les Fintechs ?


3e PARTIE – LA DIGITALISATION DE L’EVALUATION FINANCIERE DE L’ENTREPRISE
Chapitre10 – FINTECH, NOTATION ET EVALUATION FINANCIERE DE L’ENTREPRISE (L. Canis et P. Sénicourt)
Fintechs : de quoi parle-t-on ?
Les époques de la fintech : du neuf avec du vieux ?
L’état des lieux des services de fintechs en matière d’évaluation financière et de notation
De l’information quantitative à l’information qualitative
Notation et évaluation : même combat
Méthodes, fonctions, métiers… plus jamais comme avant
Les fintechs bouleversent les métiers, les compétences, les hommes, les formations…

Chapitre 11 - FINTECH ET VALORISATION DU CAPITAL IMMATERIEL (M. Bodin Veraldi)
Les composantes du capital immatériel
Les approches qualitatives de l’immatériel
Quels actifs incorporels valorisables ?
Focus sur quelques paramètres communs aux différentes méthodes

Chapitre 12 – FINTECH ET EVALUATION DU RISQUE (M. Ternisien)
Les risques généraux liés aux fintechs
Le financement participatif
Appréciation du niveau de risque et financement participatif des projets d’investissement
L’appréciation du niveau de risque dans le cadre du financement participatif des start up et des PME (equity crowdfunding)
La prise en compte des risques dans les taux d’intérêt

CONCLUSION
Chroniques bibliographiques
Les auteurs

Lire la suite

La presse en parle

"Le Président de la Compagnie des conseils et experts financiers (CCEF), André-Paul Bahuon, et le Professeur Jean-Jacques Pluchart, membre du Cercle Turgot, ont
coordonné un ouvrage collectif qui explore « l'avenir digital et collaboratif » des métiers du conseil, du chiffre et du droit.
L'ouvrage répond aux multiples questions que se posent évaluateurs financiers, experts comptables, commissaires aux comptes, avocats d'affaires, conseils en management, et montre en quoi le numérique permet à ces professions de saisir l'opportunité de se réinventer en offrant aux clients des services à haute valeur ajoutée."

La Lettre Des Juristes D'affaires - 15/01/2018

"Le digital et le conseil sont-ils compatibles?
Co-dirigé par André-Paul Bahuon, le président de la CCFF, et Jean-Jacques Pluchart, membre du cercle Turgot, cet
ouvrage collectif original, explore « l'avenir digital et collaboratif» des métiers indépendants du conseil, du chiffre et du droit. ll soulève les multiples problématiques auxquelles sont confrontés les évaluateurs financiers, les experts-comptables, les commissaires aux comptes, les avocats d'affaires, les conseils en management, etc.
La révolution digitale ménage à ces métiers une réelle opportunité d'offrir à leurs clients un accompagnement global et sécurisé, en leur apportant un bouquet de services à haute valeur ajoutée. Ils doivent développer leur pluridisciplinarité -tout en préservant leur coeur de métier - et devenir des « entrepreneurs stratèges » conjuguant expertises comptable, financière, juridique, managériale et, évidemment, digitale. Ils doivent engager des actions de veille des écosystèmes de la FinTech, la RegTech, la LegalTech, l'EdTech, etc. Mais aussi procéder à un diagnostic
approfondi de leurs chaînes de valeur, redéfinir leurs stratégies basées sur des modèles d'affaires comportant des services « phygitaux », construire des organisations agiles et des processus efficients faisant
appel aux plateformes et aux sites internet, les tester auprès de clients pionniers et les former aux nouvelles technologies et procédures.
Paola FERAY"
Profession Cgp - 01/03/2018

"Dans le domaine des start-up, le secteur des FINTECHS (les start-up bancaires, d'assurances et de services financiers) est sans doute celui qui va provoquer les bouleversements économiques les plus importants. Comment les professions "traditionnelles" doivent-elles composer avec cette révolution en marche? Les métiers du conseil et du chiffre sont confrontés à de multiples défis : la révolution Fintech, la pression des réseaux sociaux, l'essor du big data, l'avènement de l'économie collaborative, les novations règlementaires... Relever ces défis implique une synergie entre les compétences des experts-comptables, commissaires aux comptes, avocats-conseils, experts financiers, consultants en entreprises..., mais aussi, des start-up des services financiers et juridiques. L'ouvrage répond aux attentes des experts du conseil et du chiffre et de leurs multiples parties prenantes : entreprises clientes, juristes, élus, hauts fonctionnaires, mais aussi enseignants et étudiants en droit et en gestion d'entreprise."
Presse Edition - 01/01/2018

"Publié sous l'autorité de la Compagnie des conseils et experts financiers (CCEF), cet ouvrage fait le point sur «l'avenir digital et collaboratif» des métiers du conseil,
du chiffre et du droit. Les auteurs s'adressent aux évaluateurs financiers, commissaires aux comptes, conseils en management ou avocats d'affaires pour les guider dans la révolution digitale qui bouleverse leurs métiers. Comment concilier le statut traditionnel de «tiers de confiance» et les pratiques disruptives des start-up de la FinTech et de la RegTech ? Comment numériser les systèmes comptables de clients PME ? Comment utiliser l'analyse prédictive ?"
La Tribune de L'assurance - 01/02/2018

"Transformation numérique : Les impacts sur le droit et la finance
Un ouvrage collectif issu des travaux de la compagnie des conseils et experts financiers (CCEF) et du Cercle Turgot, paru aux Editions Maxima, dresse un tableau des enjeux et conséquences de la transformation digitale sur le droit et la finance.
La Compagnie des Conseils et Experts Financiers (CCEF) et le Cercle Turgot se sont penchés sur
la révolution numérique ou, plus exactement, sur ses conséquences dans leur domaine de compétence, à savoir la finance et le droit. Cet ouvrage collectif a été réalisé sous la direction de André-Paul Bahuon,
président de la CCEF, et Jean-Jacques Pluchart, du Cercle Turgot. La préface est de Jean-Bernard Mateu, directeur Europe et France de la banque Orange.
Une première partie redéfinit les grands concepts du numérique, ses principaux acteurs et ses principales conséquences générales. Cette partie est plutôt destinée aux non-initiés mais la synthèse opérée peut aussi être utile pour se mettre les idées au clair. Parmi ces premiers chapitres, des focus sont opérés sur le secteur financier, focus qui peut être utile à qui
s'intéresse à ce secteur sans en être un spécialiste. On y parlera ainsi, par exemples, de Fintechs ou de crowdfunding, et d'autres concepts qu'il faut maîtriser pour la suite.
Deux aspects : les métiers et le secteur. Les deux parties suivantes rentrent dans le vif du sujet. Tout d'abord, l'ouvrage s'intéresse aux conséquences de la révolution numérique pour l'exercice professionnel des spécialistes du droit et du chiffre. On y parlera de Legaltech, de Fintech. maîs aussi de l'usage du Big Data, d'Open Data et d'AI pour, par exemple, envisager la justice prédictive ou l'amélioration de la notation des entreprises par les nouvelles approches dues aux Fintechs.
Enfin, la dernière partie se concentre justement sur le rôle de ces Fintechs et leur apport dans des services
nécessaires aux entreprises : valorisation du capital immatériel, mesure du risque crédit, etc. On n'échappera pas, à cet instant, aux formules mathématiques des financiers.
Malgré cela, l'ouvrage est agréablement écrit et sans trop de jargon. Chaque chapitre est conçu comme un article universitaire, comprenant donc, le cas échéant, ses références. Le sujet reste pointu et n'intéressera donc que ceux qui opèrent dans le milieu financier ou envisagent de le faire. Mais, pour cela, cet ouvrage deviendra sans doute rapidement une référence."
Le Monde Informatique .fr - 13/02/2018