< Enquêtes, essais, romans

Un monde meilleur - et si l'ia humanisait notre avenir ?

Un monde meilleur - Et si l'ia humanisait notre avenir ?

Hervé Cuillandre

Enfin un ouvrage positif sur l’intelligence artificielle !

Dans ce livre aussi documenté que passionnant, Hervé Cuillandre va à l’encontre de toutes les théories catastrophistes qui accompagnent les progrès les plus récents en matière d’IA.
Spécialiste de l’innovation digitale et impliqué au quotidien dans sa mise en œuvre en entreprise, il défend l’idée que l’humain, loin d’être exclu de la société qui se prépare, y jouera un rôle prépondérant à côté des machines.
Chargé de Mission Digitale dans un grand groupe énergétique qui investit massivement dans l’innovation pour préparer le monde de demain, Hervé Cuillandre fonde son analyse sur une expertise opérationnelle des impacts quotidiens de l’évolution technologique.
Expliquant clairement les enjeux des nouvelles technologies digitales (Big Data, blockchain, machine learning, analyse prédictive, cyber sécurité…), il prend le contre-pied de la crainte généralisée à l’égard de l'Intelligence Artificielle, de la robotisation et de toutes les techniques d’automatisation qui menaceraient nos emplois et le secret de notre vie privée.

Il brosse, au contraire, le tableau d’un avenir où chacun pourra trouver et utiliser les ressources technologiques au service de son développement personnel et professionnel, dans une société moins conflictuelle, débarrassée de ses travaux les plus pénibles et recentrée sur l’humain.

Caractéristiques

Auteur: Hervé Cuillandre

Rubrique: Enquêtes, essais, romans

15,5cm x 22cm
178 pages
18.50 € TTC

ISBN: 9782840019480

Partagez sur :

Boutique en ligne :

En stock

18.50 €

Ajouter au panier

Disponible en version numérique :

Chez ces vendeurs

Table des matières

Introduction

1 # Intelligence artificielle :
l’homme augmenté ou l’homme substitué ?
Les prouesses prometteuses d’AlphaGO et de l’intelligence artificielle
« La guerre des intelligences »
En compétition avec la Chine sur des systèmes de valeur différents
L’intelligence artificielle au service de l’homme
Les données en masse, nécessaires à l’apprentissage de l’intelligence artificielle
Les craintes de la singularité
L’hypothèse d’une intelligence artificielle agressive :
la crainte de l’inconnu

2 # Big-Data : la recherche du sens perdu
Voyage au cœur de la donnée
L’entreprise transformée par le traitement de ses données
Les principes du Big-Data expliqués simplement
Quel est globalement le principe utilisé par Google ?
De nouveaux métiers
De nouveaux outils
Les nombreuses applications prédictives deviennent incontournables
Au-delà de l’efficacité commerciale
L’intelligence artificielle en concurrence avec l’intelligence humaine
Le sens perdu
La banalisation des risques
Le contrôle globalement illusoire des données
La crainte de Minority report et d’une surveillance massive
Les données d’entreprises âprement convoitées
Il ne sert à rien de craindre l’inévitable
Nous devons agir et refuser que le monde de demain nous soit imposé

3 # La blockchain : un nouvel outil d’automatisation
L’automatisation, une menace pour l’emploi
Un mouvement général de centralisation des données
La Blockchain automatise les process
en décentralisant la donnée
Le Bitcoin, meilleur exemple de la Blockchain
Les nombreuses applications de la Blockchain
L’exemple du VTC autonome
Les emplois du secteur banque-assurance très impactés
La résilience du Bitcoin et de la blockchain signe une évolution incontournable
L’automatisation inévitable de toutes les tâches administratives
Recentrer les salariés sur des tâches plus humaines,
plus valorisantes

4 # Sécurité informatique et émergence de la cyberguerre
L’importance de la cyberguerre témoigne de la mutation de notre civilisation
Du codage à la cyberguerre
Les piratages dévoilent des problèmes fondamentaux d’organisation
Les infrastructures cibles de choix des organisations malveillantes
Le sens devient un enjeu géopolitique
Guerre de la donnée, guerre de l’information

5 # La post-vérité s’organise
Reprendre possession du sens
Plusieurs visions de l’avenir s’affrontent
De la nécessité de partager la connaissance
Le reste du monde s’organise avec des moyens colossaux
Vulnérabilité des systèmes occidentaux
Informatique quantique
Les systèmes de paiement chinois en avance
Des systèmes de valeurs concurrents

6 # Digitalisation des organisations privées et publiques
L’accélération généralisée de nos vies
La nécessaire agilité des entreprises
Le défi de la digitalisation des entreprises : la transformation ou la mort
Digitaliser pour rester rentable : un premier pas
La leçon de la révolution Web
La destruction créatrice de Schumpeter : une justification économique
L’entrepreneur, principal acteur de la disruption
L’urgence de la digitalisation : le saut vers l’inconnu
Tasser la pyramide et donner du sens
Pas de révolution sans l’engagement de tous
Matérialiser le changement pour tous
Les anciennes générations menacées ?
Le digital est un outil pour porter des valeurs
La nécessaire évolution du Service Public : l’exemple d’un système clos
Reconversion de masse et développement de métiers humains
Le recrutement, outil au service de la parité, du handicap et de la diversité
Pour une mise à disposition des compétences du privé


7 # Sociologie du numérique : Générations X, Y, Z et Alpha
La théorie de Schumpeter appliquée aux humains
La génération X en résistance
Le renouveau de la génération Y
Les révolutionnaires de la génération Z
La génération alpha proposera l’alternative humaine

8 # La place de l’humain dans un futur automatisé
La prise de pouvoir rapide de la machine
Nous assistons à la singularité
L’intelligence artificielle et la robotisation menaceraient le salariat
Redéfinir notre place, nécessairement complémentaire
La connaissance et la réflexion en danger ?
L’émotion, nouveau champ du développement humain ?
La place de l’homme existe mais reste totalement à imaginer
Les spécificités et les richesses de l’être humain
Une nouvelle sociologie s’organise
Le contre-pouvoir humain
Un excès de connexions ?
Pour l’organisation de l’influence humaine

9 # Préparons-nous à la société de demain
La machine de guerre de l’intelligence artificielle
Une redéfinition de notre univers qui ne nous attend pas
La place de l’homme se redéfinit en conséquence, et doit être repensée activement
La guerre des intelligences artificielles
L’effet « boîte noire » n’est pas nouveau
L’urgence d’un travail en commun sur la société humaine de demain

10 # Quelles valeurs pour la société numérique
de demain ?
Nous devons garder confiance en l’avenir
L’entreprise doit intégrer cette instabilité
Le digital, vecteur de valeurs humanistes
Pour la généralisation des entreprises humanistes
et bienveillantes
L’expression de tous pour le bien-être de tous
La RH connaît en temps réel les potentiels de chacun
Travailler sur les valeurs humaines et sur l’engagement

11 # Le retour des valeurs humaines : pour une nouvelle sociologie de l’engagement
Le devoir d’alerte des visionnaires
La place de l’homme dans l’organisation
future du travail
L’humanisation des services de l’entreprise
Cesser de penser la mutation digitale
comme un outil de rentabilité
Des frontières concurrentielles liées au sens : redéfinition des territoires
Le salarié motivé par son propre développement
Nos sociétés sont mûres pour atteindre
de nouvelles frontières

12 # Des valeurs et des machines
Bientôt gouvernés par les machines ?
Nous sommes l’avenir de l’intelligence artificielle
Mutation irréversible de notre société
L’intelligence artificielle peut gérer nos carrières
L’entrepreneur acteur de l’innovation organisationnelle
L’expérimentation nécessaire
Des entreprises ouvertes et des parcours certifiés
Quelles compétences pour demain ?
Refonder les collectifs
La mutation digitale n’est pas achevée
Expérimenter des ressources humaines agiles
Un projet humaniste

Conclusion
Bibliographie complémentaire indicative

Lire la suite

La presse en parle

"L'IA pas si mauvaise pour l'avenir de l'homme

/.../
Les craintes contre le « machinisme » sont anciennes. Dès 1819, les Canuts brisaient les métiers Jacquard à Lyon. On ne compte plus les conflits sociaux relatifs à la mécanisation, avec les craintes induites sur l'emploi, et Karl Marx en prend le prétexte pour expliquer la baisse tendancielle du taux de profit. Après avoir remplacé la force physique humaine, les machines, à l'heure de l'Intelligence Artificielle (IA), vont-elles remplacer la force intellectuelle ? Cette crainte, pour Hervé Cuillandre, n'est pas fondée et il explique sa position dans « Un monde meilleur - Et si l'Intelligence Artificielle humanisait notre avenir » qui vient de paraître aux Editions Maxima.
Pourtant, l'ouvrage débute par un rappel des craintes, souvent fondées. Le changement, le glissement de compétences et de modèles économiques, comme à chaque progrès technique, ne se choisit pas, il s'impose, le choix étant entre le subir et l'anticiper ainsi que l'accompagner.
Avant de parler d'IA, l'auteur détaille ses préalables (comme le Big Data) et des éléments connexes comme la blockchain qui permet d'automatiser certaines relations. Puis il se penche sur les risques (cyber-piratages, « post-vente » ) et sur l'indispensable
digitalisation des entreprises, des administrations et de notre vie quotidienne. Les mânes de Joseph Alois Schumpeter sont évidemment invoquées au nom de la destruction créatrice, comme d'habitude par tous les auteurs et conférenciers abordant un sujet relatif à l'innovation radicale. Enfin apparaît dans le dernier quart du livre, pour de bon, le sujet de l'IA mais sous
l'angle de l'acceptabilité et de révolution sociales.
L'optimisme y est de mise, mais plutôt sous la forme d'une profession de foi. Après que l'auteur ait pris la peine d'autant de préalables pour bien saisir tous les tenants et aboutissants, le lecteur ne peut qu'être un peu déçu, même si l'ouvrage est agréablement écrit. Certes, anticiper une évolution aussi considérable est délicat mais on est plus dans le « il faut que » que dans le « comment faire que ». Si toutes les opinions et positions de l'auteur sont bien suivies, alors en effet, la place de l'humain bénéficiera des évolutions technologiques. Espérons que cela sera le cas. C'est en tous cas un ouvrage intéressant pour contribuer à la réflexion générale sur la place de l'intelligence artificielle.
Cet ouvrage est en partie issu d'articles antérieurs de l'auteur, remaniés pour ['occasion."

Le Monde Informatique - 24/04/2018

"Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle? Les théories catastrophistes ne manquent pas, il est vrai. Spécialiste de l’innovation digitale et impliqué au quotidien dans sa mise en œuvre chez ENGIE, Hervé Cuillandre défend l’idée que l’humain, loin d’être exclu de la société qui se prépare, y jouera un rôle prépondérant à côté des machines.
/.../
Hervé Cuillandre brosse le tableau d’un avenir où chacun pourra trouver et utiliser les ressources technologiques au service de son développement personnel et professionnel, dans une société moins conflictuelle, débarrassée de ses travaux les plus pénibles et recentrée sur l’humain.
/.../
Le futur DRH a ici un rôle central à jouer, selon lui, balayant le fantasme d'une disparition de la fonction dont les tâches seraient toutes automatisées ou externalisées: "Il aura la responsabilité de l'engagement de chacun. C'est lui qui devra adapter chacun aux tâches qui évolueront quotidiennement. Il devra pour cela collecter les aspirations de chacun et maintenir en permanence un niveau adapté de compétences. De cette équation naîtra l'engagement social dont le salarié fera preuve envers les enjeux de l'entreprise." Une certitude, pour lui: « Le monde automatisé de demain aura toujours besoin des humains immédiatement polyvalents qui seront seuls en mesure d’adopter ce qui constitue le carburant de toute intelligence artificielle: l’irrationnel, l’émotionnel, l’intuition, l’imaginaire et la créativité. »"
HR Square - 16/05/2018

"Chargé de mission digital dans un grand groupe énergétique, l'auteur veut, à travers cet ouvrage extrêmement documenté, aller à l'encontre de toutes les théories catastrophistes qui accompagnent souvent les progrès les plus récents en matière d'Intelligence
artificielle. D'où son parti-pris de défendre l'idée selon laquelle l'Humain, loin de se voir exclu de la société qui se prépare, y jouera bien au contraire un rôle prépondérant à côté des machines. Ce qu'il fait en fondant son analyse sur une expertise opérationnelle des impacts quotidiens de l'évolution technologique. Expliquant clairement les enjeux des nouvelles technologies digitales (Big Data, blockchain, machine learning, analyse prédictive, cyber-sécurité), il n'hésite pas à prendre le contre-pied de la crainte généralisée à l'égard de l'Intelligence Artificielle, de la robotisation et de toutes les techniques d'automatisation supposées menacer nos emplois et le secret de notre vie privée."
Informations Entreprise - 20/06/2018

"Dans ce livre, l'auteur va à l'encontre des théories catastrophiques qui accompagnent les progrès les
plus récents en matière d'intelligence artificielle. Spécialiste de l'innovation digitale (chargé de mission dans un grand groupe énergétique), il défend l'idée que l'humain, loin d'être exclu de la société qui se prépare, y jouera un rôle prépondérant à côté des
machines. Il fonde son analyse sur une expertise opérationnelle des impacts quotidiens de révolution technologique.
Il explique les enjeux des nouvelles technologies digitales (big data, blockchain, machine learning, analyse prédictive, cybersécurité, etc.) prenant le contre-pied de la crainte généralisée à l'égard de l'intelligence artificielle, de la robotisation et de toutes techniques d'automatisation qui menaceraient les emplois et le secret de notre vie privée."
Caractères - 01/07/2018

"Mettant de côte les risques lies à l'utilisation de
l'intelligence artificielle, l'auteur, chargé de mission
digitale dans un grand groupe énergétique, brosse un tableau optimiste de l'avenir. II commence par expliquer et décrire les enjeux des nouvelles technologies digitales (big data, blockchain, machine learning, analyse prédictive, cybersecurité). Les derniers chapitres portent sur la place de l'humain dans un futur automatisé et les valeurs dans une société numérique."
IT For Business - 01/11/2018

"L’intelligence artificielle , secteur en plein essor, traîne dans le sillage de sa révolution son lot de craintes et et d’angoisses pour le monde à venir. Et si nous pariions plutôt sur un avenir apaisé ? C’est le pari d’Hervé Cuillandre, écrivain et prospectiviste.

S’agissant d’intelligence artificielle et de robotique, on a souvent l’impression que l’avenir s’assombrit. Ainsi la presse (et Nom de Zeus n’échappe pas à la règle) se fait parfois l’écho de la peur d’un futur où l’humain aura perdu la bataille technologique au profit d’algorithmes tout-puissants, tantôt Big Brother tantôt pilleurs d’emplois. C’est pour tordre le cou à la catastrophe annoncée qu’Hervé Cuillandre, chargé de Mission Digital dans un grand groupe du secteur de l’énergie et spécialiste de la prospective a écrit Un monde meilleur : et si l’intelligence artificielle humanisait notre avenir (éd. Maxima). S’attaquant particulièrement à la question de l’avenir du travail et des places respectives de l’homme et de la machine dans ce dernier, Hervé Cuillandre défend l’idée qu’une cohabitation avec la machine pourrait rendre l’humain plus… humain. Entretien.
/.../ http://nomdezeus.fr/robotique/nous-narreterons-pas-lautomatisation-mais-nous-pouvons-la-rendre-plus-humaine/"
Nom de Zeus - 01/12/2018

"Spécialiste de l'innovation digitale et impliqué au
quotidien dans sa mise en œuvre en entreprise, Hervé Cuillandre défend l'idée que l'humain, loin d'être exclu de la société qui se prépare, y jouera un rôle
prépondérant à côté des machines.
Chargé de mission digitale dans un grand groupe énergétique qui investit massivement dans l'innovation pour préparer le monde de demain, Hervé Cuillandre fonde son analyse sur une expertise opérationnelle des impacts quotidiens de révolution technologique.
Expliquant clairement les enjeux des nouvelles
technologies digitales (Big Data, blockchain, machine learning, analyse prédictive, cyber sécurité...), il prend le contre-pied de la crainte généralisée à l'égard de l'intelligence artificielle, de la robotisation et de toutes les techniques d'automatisation qui menaceraient nos emplois et le secret de notre vie privée. Il brosse, au contraire, le tableau d'un avenir où chacun pourra trouver et utiliser les ressources technologiques au service de son développement personnel et professionnel, dans une société moins conflictuelle,
débarrassée de ses travaux les plus pénibles et recentrée sur l'humain."
Maintenance & Entreprise - 01/01/2019