< Enquêtes, essais, romans

Les 40 idées fausses qui freinent la France

Les 40 idées fausses qui freinent la France

Octave Gélinier

Octave Gélinier, dont l'acuité économique mêlée de pragmatisme a durablement marqué plusieurs générations d'entrepreneurs et continue d'influencer nombre de décideurs, signe ici un réquisitoire sans appel contre la morosité ambiante et le défaitisme économique que la France paraît avoir érigés en sport national.

L'auteur pourtant en convient lui-même : pourrait-il en être autrement au seul énoncé d'un taux de chômage qui, à 12,5%, semble ne pas vouloir baisser ? C'est donc autour de ce chiffre-clé qu'il organise avec rigueur et précision - la froide logique des constats économiques n'épargne personne - une leçon d'économie pragmatique aux antipodes de cette « horreur économique » contre laquelle il s'insurge.

Les 40 idées fausses qu'Octave Gélinier choisit ici de démonter avec une grande énergie pédagogique et qui, selon lui, freinent notre économie, sont tout à la fois entretenues par un discours du « politiquement correct » et par une grande méconnaissance du fait économique que partagent le grand public et ceux qui détiennent le pouvoir politique.

Chiffres à l'appui, faisant à chaque fois référence à l'actualité la plus récente, Octave Gélinier recentre le débat actuel autour de quelques vérités économiques dont nous aurions tort de trop nous écarter : logique de marché, dynamique de la concurrence, rôle de l'État, citoyenneté de l'entreprise, incidence de la pression fiscale, valorisation du travail et des entrepreneurs...

Fondant ses arguments sur la réalité des entreprises françaises, l'auteur développe une analyse sans concession des rouages de notre système entrepreneurial et des obstacles qu'il rencontre. Les hypothèses d'actions correctrices qu'il formule pour sortir de la paralysie actuelle lui permettent alors d'esquisser une véritable perspective libérale pour un nouveau projet de société.

A la fois message d'un grand optimisme et d'une grande confiance dans la « raison économique », cet essai ouvre le vaste champ des possibles que peut offrir un pays aussi riche, dynamique et « entreprenant » que la France.

Caractéristiques

Auteur: Octave Gélinier

Rubrique: Enquêtes, essais, romans

16 x 24 cm, Br.
224 pages
24.80 € TTC

ISBN: 2840011573

Partagez sur :

Boutique en ligne :

En stock

24.80 €

Ajouter au panier

Disponible en version numérique :

Chez ces vendeurs

Table des matières

Avant-propos

Première partie : IDÉES FAUSSES SUR LE FONCTIONNEMENT DE L'ÉCONOMIE

1. Le monde va de plus en plus mal
2. L'économie de marché, c'est « la loi de la jungle »
3. La liberté des prix, c'est laisser le producteur faire ce qu'il veut
4. La concurrence est cause de gâchis
5. Ce que l'un gagne, l'autre le perd : l'économie est un jeu à somme nulle
6. L'État devrait fixer les prix des biens de première nécessité
7. Les libéraux veulent un État faible

Deuxième partie : IDÉES FAUSSES SUR LE CHÔMAGE ET LE TRAVAIL

8. Tant de chômeurs face à tant de besoins insatisfaits, c'est l'échec du marché
9. Les innovateurs déplacent l'emploi, ils ne l'accroissent pas
10. Contre le chômage, on a tout essayé
11. Créer des emplois publics ou subventionnés, ça réduit le chômage
12. Créer du pouvoir d'achat qui relance la croissance, c'est le seul remède
13. Le travail est un gâteau qu'il faut se partager
14. Chaque licenciement économique augmente le chômage
15. Le travail tend à disparaître, le plein emploi est un mirage
16. Les marchés financiers mondialisés détruisent le travail, devenu inutile
17. Le travail, valeur dépassée, ne fondera plus la société de demain

Troisième partie : IDÉES FAUSSES SUR L'ENTREPRISE ET LE PROFIT

18. Les contraintes financières s'opposent à la finalité humaine de l'entreprise
19. Le règne du profit est immoral et ignore le bien commun
20. Le casino capitaliste joue les entreprises comme des pions : c'est inadmissible
21. Le scandale des cours de la Bourse qui montent quand l'emploi baisse
22. Le pouvoir patronal est choquant dans une démocratie
23. Le profit incite aux fraudes et corruptions de toute sorte
24. L'entreprise publique est moins coûteuse, car elle n'est pas obligée de faire du profit
25. Une entreprise ne devrait pas avoir le droit de licencier si elle est rentable
26. L'entreprise citoyenne a le devoir d'embaucher

Quatrième partie : IDÉES FAUSSES SUR L'ÉTAT ET LES IMPÔTS

27. Seul l'État peut imposer la justice dans l'économie
28. Seul l'État peut répondre aux besoins non solvables ou collectifs
29. La profit ne va qu'aux riches
30. Faire payer les riches
31. Élever le taux des impôts pour réduire les déficits
32. Traquer les contribuables voulant fuir l'impôt

Cinquième partie : IDÉES FAUSSES SUR LA GALÈRE DES SALARIÉS

33. Les salariés sont plus exploités que jamais
34. Une entreprise n'accueille pas les jeunes
35. Un smic « jeunes » serait une indignité
36. Il faut refuser l'inégalité qui s'accroît
37. La flexibilité fait le malheur des salariés

Sixième partie : IDÉES FAUSSES SUR LA FRANCE

38. La France vit au-dessus de ses moyens
39. Le redressement passe par une cure d'austérité
40. L'avenir est désespérant

Conclusions pour l'avenir

I. Quatre sources des idées fausses
II. Pistes de progrès pour les entreprises
III. Perspective libérale pour un projet de société

Postface sur les causes

Lire la suite

La presse en parle

Il n'y a pas encore d'article de presse référencé pour cet ouvrage...